AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Jeu 28 Fév 2013 - 23:25

J'ai reçu une lettre comme quoi je suis inscrit dans une école. Sûr la brochure qu'ils ont joint, ils disent que c'est une école avec des personnes qui ont des pouvoirs et qu'ils nous aideront à les gérer et à trouver ceux qu'on n'a pas encore trouvé. Ma grand-mère ne veut pas que je part du manoir, mais j'ai la posibilté de pouvoir connaître des personnes comme moi. Comment je refuserai la proposition ? Non ce n'est pas quelque chose qu'on ne peut pas accepter parce qu'une personne de votre famille ne veut pas que vous partez. J'ai besoin de partir là-bas pour trouver ma voix dans ce monde de vermines. J'ai envie de pouvoir avoir de nouveaux pouvoirs pour détruire l'espèce de c'est minable d'humains. Je règnerai sur les autres personnes qui sont comme moi et je ferais des plus forts mes généraux. Personne, je dis bien personne ne pourra me vaincre, car j'aurais à ma disposition une armée qui m'obéira sans rechigner, mes ordres seront pour eux comme la plus belle chose du monde. Enfin je ne suis pas encore là pour le moment c'est un rêve qui ne se réalisera peut-être pas.

Je demande pardon à ma grand-mère, mais c'est impossible pour moi de rester ici avec elle. Je monte dans ma chambre et commence à faire mes bagages. Je ne sais pas quoi prendre pour y aller. On a besoin de quoi pour aller dans une école ? Je vais aussi vivre sur place, alors y me faudra des vêtements ou bien j'en refais sur place ? En fait non j'oublie l'idée que je laisse mes affaires ici. J'adore trop ma garde-robe pour les laisser dans les mains de ma mamie qui va me les revendre ou les donner à des associations comme le resto du coeur. C'est mort je ne veux pas qu'une personne touche à mes créations surtout que je les fais avec amour. Je mets tous mes vêtements dans une valise, je n'en ai pas beaucoup et je viens de remarquer que c'était bien pratique. Je prends une trousse pour mettre tous les produis hygiéniques : brosse à dent, dentifrice, un gel-douche et un shampoing. Je ne prends pas de serviettes ou de gants de toilettes, car il doit surement en avoir sur place. Je souris quand je fini de mettre un cadena sur la dernière valise.

Je demande gentiment à ma grand-mère de téléphoner au chauffeur de mon jet privé. Je ne sais pas s'il est occupé, mais s'il l'est, je le payerais gracieusement pour me conduire sur l'île où se trouve l'école. Cela doit être un endroit perdu pour pas qu'on remarque des choses bizarres. J'ai le sourire rien que de penser qu'il ne doit pas avoir beaucoup d'humains enfin il faudrait qu'il en a quelques-uns pour assouvir ma sauf de sang. Je ne voudrais pas faire de mal à des membres qui partagent mon véritable univers. Elle me dit qu'il est avec sa famille en ce moment et qu'il ne veut pas me conduire maintenant, mais je sais que ma grand-mère lui a parlé pour qu'il dit cette réponse. Je lui prends le téléphone des mains. Elle est étonnée, car elle sait que je n'aime pas toucher à ça. J'allume le haut parleur pour que ma mamie attend la conversation entièrement. Je prends ma voix froide et autoritaire pour lui dire que s'il ne me ramenne pas aujourd'hui au mieux que je la paye double, il aura une paye qui sera réduite de son triple. Il accepte à contre coeur, mais cela ne m'importe peu, car dans moins d'une heure je serais dans l'avion pour ma nouvelle vie.

Je prends la voiture de grand-mère et je vais à l'aéroport pour prendre mon vole. Il me dit qu'on va avoir 4h de trajet. Je lui fais signe que c'est bon et qu'il peut se mettre au volent. Je sors le gâteau au thé vert et j'en mange un bout. Après 2h de route je commence en avoir marre et je m'endors. Mon conducteur me réveille quand on arrive. Je lui sourie et je lui dis que c'est ma mamie qui le payera quand elle le verra. Je prends mes deux valises et je sors de l'avion sans saluer l'humain qu'il m'a amené. Je soupire et je regarde le paysage.

-Je vais où maintenant ?


 
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Mer 6 Mar 2013 - 7:33

Johanna aurait donné n'importe quoi pour pouvoir plonger dans la mer à ce moment précis. Elle détestait l'avion. C'était la toute première fois qu'elle le prenait et déjà, elle en avait la certitude ; moins elle volerait, mieux elle se porterait. Déjà, la terre ferme n'était pas vraiment son lieu de prédilection, et bien le ciel encore moins ! Ces quatres heures avait sans aucun doute été les plus longues de toute sa vie ! Elle avait encore du mal à comprendre pourquoi elle n'avait pas pu venir en bateau ou encore à la nage (elle était certaine qu'elle en aurait été capable), mais bon. Elle ne devait en aucun cas laissé aux autres (ceux qui ont l'habitude de courir sur un terrain rocheux ou de voler a bord d'un petit véhicule confiné) une longueur d'avance sur elle. Il fallait qu'elle ait l'air aussi normale que possible.

Elle ressentit tout de même un intense soulagement lorsque l'avion s'arrêta & que les passagers reçurent le signal qu'ils pouvaient sortir. Elle se détendit et se leva à la suite des autres passagers. Comme ses jambes (qui étaient encore assez faibles) étaient restées longtemps sans faire d'efforts, elles ne purent supporter le poids de la jeune fille, ce qui fit qu'elle s'écroula dans l'allée, comme si elle n'avait eu aucun os dans les jambes. Quelques passagers rigolèrent et un homme dans la quarantaine lui tendit la main. Se maudissant pour n'avoir pas réussi à paraître normale, elle accepta tout de même l'aide proposée et se releva dignement. Comme chaque fois, elle retrouvait presque instantanément son équilibre & ses forces lorsqu'on la touchait (c'était juste extrêmement humiliant de devoir s'accrocher à quelqu'un pour s'assurer de ne pas tomber), alors elle put sortir de l'avion sans encombres. Elle remercia cordialement l'homme qui l'avait aidée et s'éloigna de la masse de gens se pressant dans l'aéroport pour se diriger vers les toilettes des dames. Une fois qu'elle fut a l'intérieur, elle ferma les yeux & se concentra sur ses pieds. Sur le sang qui circulait dans ses jambes & sur la force de gravité qui la maintenait au sol. Elle n'était plus dans l'eau & elle devait s'adapter rapidement. Après une profonde respiration, elle rouvrit ses yeux et se regarda longuement dans le miroir. Elle portait une robe toute simple, dans le style marin et ses cheveux blonds étaient détachés, glissant doucement sur ses épaules, à l'exception de sa frange qui était retenue par un ruban noir. Elle ressemblait un peu a une poupée de porcelaine délavée. Elle ne savait pas trop si les gens de sa nouvelle école allaient la trouver jolie, mais elle était satisfaite de son image. Finalement, la blonde se sentit prête à affronter ce nouvel environnement et sortit.

Elle passa récupérer ses bagages et constata avec ravissement que, lorsqu'elle n'allait pas trop vite, elle arrivait a ne pas tomber. Elle prit donc ses affaires et sortit du bâtiment servant d'aéroport. À ce stade ci elle ne savait pas exactement ce qu'il fallait qu'elle fasse, mais pour rien au monde elle n'aurait admit être désorientée.

C'est alors qu'elle remarqua quelqu'un qui semblait être pas mal dans la même situation qu'elle. C'était un jeune homme paraissant un peu plus vieux, aux cheveux sombres et à la carrure assez imposante (on voyait qu'il s'était entraîné physiquement au cours de sa vie). Il tournait le dos à Johanna & contemplait le paysage, mais quelque chose dans sa posture sous-entendait qu'il n'était pas trop dans son élément & cherchait sans doute des points de repaire. La jeune fille fit naître un beau sourire (mi charmant, mi timide) sur son visage et s'approcha de lui. Arrivée à ses côtés & se sentant tout de même confiante, elle s'apprêta a lui offrir son aide lorsqu'une situation parmi celle qu'elle craignait le plus lui arriva ; elle perdit pied & lui tomba dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Jeu 14 Mar 2013 - 10:20

Je ne sais pas où aller et cette situation m'épuise. J'avais pratiquement passé ma journée dans l'avion et il fallait encore que je trouve mon chemin. J'ai envie de pouvoir me reposer dans ma chambre d'internat, car je n'ai pas envie de prendre une maison dans une ville que je ne connais pas encore. Je laisse échapper plusieurs soupires de mes lèvres. Les personnes qui passent devant moi doivent me prendre pour un idiot, car je reste planter au même endroit sans bouger. Je voudrais bien les voir à ma place. Essayeraient-ils de trouver un chemin seul ou demanderaient-ils de l'aide ? En tout cas je ne vais pas marcher au hasard, je n'ai pas de chance, alors je risque de me perdre. Il me reste plus qu'à demander de l'aide. Ca me met encore plus en rogne de savoir que je vais devoir parler à des humains, mais situation compliquée égal solution désespérée. Et bon si je veux être le plus vite à l'école pour pouvoir connaître des personnes comme moi. Il faut bien que je sois sympa avec au moins une personne de cette race pour avoir ce que je veux.

Je me retourne pour chercher la personne à qui je vais demander de l'aide et qui aura ma sympathie pour un court moment. Je vois une fille qui s'approche de moi. Elle fait quoi ? Elle veut m'aider ? Bon même si ce n'est pas ce qu'elle veut faire ben c'est elle qui va m'aider, pourquoi ? Elle a l'air d'être une jeune fille gentille et son sourie timide me donne envie de lui parler et elle dégage quelque chose que je ne peux pas expliquer. J'allais prendre la parole pour lui demander son aide quand elle tombe sur moi. C'était un imprévu alors je tombe au sol avec elle au-dessus de moi. Je ne sais pas trop comment elle est tombée, mais je sais que je suis gêné d'avoir une jeune fille au-dessus de moi. Elle ne me fait pas d'effet vu que je suis homosexuel, j'en suis pratiquement certain, mais c'est plutôt une gêne dans le sens que je suis soumis pour le moment même si je pourrai l'enlever de moi. Je n'ai pas envie de lui faire du mal, alors je ne la touche pas et j'ai oublié de mettre mes gants, alors il vaut mieux que je n'ai pas de contact physique avec elle. J'attends qu'elle se relève avant pour pouvoir me relever à mon tour. Je devrais être énervé contre elle pour m'avoir fait tomber, mais c'est plutôt le contraire je suis calme comme tout.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Ven 15 Mar 2013 - 5:03

Ayant l’intention de lui offrir un peu d’aide, Johanna s’approcha de l’inconnu et, à la dernière minute, perdit l’équilibre & s’écroula sur lui. Le jeune homme ne s’y attendait surement pas, ce qui fit en sorte qu’il tomba également. Pendant quelques secondes, elle ne bougea pas, se maudissant mentalement et tentant de voir si l’inconnu avait l’air énervé, mais il ne le semblait pas trop. Elle se releva rapidement (comme elle était littéralement tombée sur lui, elle détestait rester dans ce genre de situation pour le moins embarrassantes), et tendit la main au garçon pour aider celui-ci à se relever, mais il semblait bien résigné à éviter a tout prix de la toucher. Elle haussa les épaules, mettant ce comportement sous l’excuse de l’ « orgueil » masculin, et le laissa se relever tout seul. Il semblait étrangement calme pour quelqu’un qui venait de se faire jeter au sol.

- Excuse-moi… Dit la jeune fille en inclinant respectueusement la tête devant lui. J’ai… enfin, j’imagine qu’on peut appeler cela une « maladie » aux jambes, qui m’empêche de me tenir debout trop longtemps.

Elle détestait ça. Ce mot, elle l’avait en horreur. Ce n’était pas une maladie. Ni un handicap ou une difformité. C’était seulement du a toutes ces damnées injections qu’on lui avait administré dans cet infernal laboratoire. À ça, & à ces semaines de liberté totale & de bien-être qu’elle avait passé au large de l’Atlantique, en bordure des côtes anglaises.

- Tu vas à Seikoku ? Lui demanda-t-elle finalement. J’y vais aussi.

Elle l’avait déduit en remarquant son âge, sa valise et son apparence un peu hors de l’ordinaire. En effet, il se détachait de la masse... Johanna n'aurait pas su expliquer comment, mais c'était l'évidence même. Elle avait tout de suit été presque fascinée par ses yeux de la couleur du sang. Ce garçon avait quelque chose d'inhumain.

- Tu avais l’air un peu perdu alors... enfin, je me suis dis que tu avais surement besoin d’aide.

Malgré son sourire presque professionnel, elle devait essayer de rester plutôt froide avec lui. Car, peut-être qu’une fois arrivée dans le lycée, elle découvrirait que leurs deux clans étaient en guerre et à ce moment là, elle ne pourrait tolérer aucune pitié face a lui. C'était bien le plus déroutant.

Elle prit le temps d'épousseter sommairement sa robe et de replacer le ruban bleu marine qui nouait ses cheveux, examinant toujours le jeune homme, tentant de retenir tout ce qui était apparent chez lui.

- Bref, Reprit-elle avec plus d’assurance. Je me suis dit que étions dans la même situation & qu’il serait plus profitable, pour toi comme pour moi, de faire la route ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Ven 15 Mar 2013 - 11:05

Nous sommes sur le sol de l'aéroport pendant un court instant je pense "pourquoi il faut toujours que je me fais remarquer ?". Pour une fois ce n'est pas à cause de moi que tout le monde à le regard diriger vers moi, mais là les regards des passants sont sur moi et cette jeune fille. Je soupire, ils n'ont jamais vu quelqu'un à terre où quoi ? Tss humains de merde et en plus j'en ai une au-dessus de moi et je ne suis même pas énervé par sa proximité.

Elle finit par se relever et elle me tend la main. J'esquisse un sourire, pense-t-elle vraiment que je vais la toucher, alors que je ne le peux pas ? Elle doit bien voir que je n'accepterai pas son aide et je suis presque certain quel met cela sûr un orgueuil mal placé. Bien sûr j'ai un orgueuil comme tout garçon, mais il passe souvent sous le nez de ma détermination pour avoir ce que je veux. Je ne lui en veux pas de croire que je suis un homme avec sa fierté avant tout, mais elle se trompe lourdement vu que je veux seulement ne pas l'empoisonner.

Je me relève sans trop de mal. Je n'avais mal nulle part, cela devait être grâce à mes chutes en répétition. Je frotte mes vêtements pour retirer la poussière qui c'était déposé sur le tissu de mes créations et je sourie quand je vois qu'il ne reste plus aucun grain de saleté.

Mon visage se lève pour que mon regard peut scruter la demoiselle en face de moi. Elle me demande pardon, je hausse les épaules, elle se ridiculise devant moi avec ses courbètes, alors que ses excuses ne servent à rien. Je ne suis point énervé, alors elle n'a pas besoin de faire des choses qu'une fille ne doit pas faire sauf dans des situations qui l'imposent. Et pour continuer ses excuses, elle me parle d'une maladie qui l'empêche de rester debout longtemps. Je ne dis rien, en plus elle se confie à moi, alors qu'on ne se connaît pas et au mieux de me dire cela ne devrait-elle pas plutôt me dire son prénom ?

- Tu vas à Seikoku ? J'y vais aussi.

Oh mademoiselle va dans la même école que moi. Deux secondes si on va dans la même école cela veut dire qu'elle a des facultés elle aussi ? J'ai envie de savoir lesquels, mais bon je devrai attendre pour le savoir, on est entouré de personnes qui voudraient nous tuer s'ils savaient que nous sommes là.

- Oui je vais là-bas

Je ne parle pas très souvent aux autres personnes, alors ça me fait bizarre d'entendre ma voix qui parle à une inconnue, mais bon ce n'est pas un humain, donc ça devrait bien se passer. Je suis plutôt content de ne pas être tombé sur une humaine. Enfin maintenant je comprends pourquoi je ne suis pas énervé quand elle nous a fait tomber tous les deux.

- Tu avais l'air un peu perdu alors... enfin, je me sis dis que tu avais surement besoin d'aide.

J'ai l'air d'être si perdu que ça ? Bon en même tant c'est vrai que je ne l'ai pas caché et bon ce n'est pas la mort qu'elle c'est rendu compte que mon royalisme moi ne sait pas son chemin dans sa nouvelle ville. Si j'ai besoin d'aide, forcément que j'en ai besoin, je n'ai pas envie de passer 3 heures à me balader dans une ville, alors que je dois aller au plus vite au lycée. Elle me fait un sourire professionnel, mais je vois bien qu'il a quelque chose qui la tracasse enfin ce n'est pas mes oignons, donc je ne m'en occupe pas.

-Bref. Je me suis dit que nous étions dans la même situation et qu'il serait plus profitable, pour toi comme moi, de faire la route ensemble.

Ce serait profitable oui, mais connaît-elle la route ? Je ne le pense pas enfin au pire je ne serais pas seule à être perdu comme cela et je ne me ferai pas gronder par mon supérieur pour mon retard.

- Avez-vous une carte de la ville pour que cela nous soit vraiment profitable ?


 






 
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   Dim 17 Mar 2013 - 18:38

- Bref, Décréta-t-elle sur un ton froid. Je me suis dit que nous étions dans la même situation & qu’il serait plus profitable, pour toi comme pour moi, de faire la route ensemble.

- Avez-vous une carte de la ville pour que cela nous soit vraiment profitable ? Rétorqua le jeune homme, du tac au tac.

Johanna resta un peu perplexe devant cette question. Envisageait-il vraiment faire le trajet à pieds ? Elle n’avait, effectivement pas de carte, mais elle s’était suffisamment renseignée pour savoir que le lycée Seikoku se trouvait plutôt loin de l’aéroport. Et surtout avec ses damnées jambes qui la lâchaient à tout moment, elle ne se voyait franchement pas partir en randonnée touristique à travers cette nouvelle ville. D’ailleurs, ce jeune inconnu ne semblant pas des plus patients, il l’aurait sans doute assassiné si elle lui avait tombé dessus une seconde fois.

Voyant que le jeune homme attendait une réponse, elle se décida à lui répondre.

- Notre école se trouve plutôt loin d’ici, alors j’imagine qu’il serait moins pénible et surtout plus rapide de s’y rendre en taxi.

Elle se mit distraitement à jouer avec une mèche de ses cheveux et continua ;

- Enfin, si tu as un téléphone portable qui pourrait nous permettre d’en appeler un ?

Lorsqu’elle avait fait sa « réinsertion » dans la société moderne, après ses deux mois passés en mer, on lui avait également offert l’un de ces bijoux de nouvelle technologie (elle n’avait jamais rien possédé de tel), mais ne sachant pas exactement comment l’utiliser, elle l’avait enfouit au fond de son sac, se disant qu’elle aurait amplement de temps libre pour apprendre à s’en servir plus tard. Et puis, s’il y avait bien une chose qu’elle désirait éviter en cette journée, c’était bien de se ridiculiser devant cet inconnu.

Attendant sa réponse, elle se perdit de nouveau dans ses pensées & sa nostalgie. Elle avait peur, c’était un fait indéniable. Une sourde angoisse lui tordait les entrailles à l’idée de rencontrer d’autres personnes comme elle. Des gens dits « spéciaux ». Elle était aussi nerveuse de rencontrer son futur chef… Allait-il l’aimer ? La trouver faible ou être déçu de ses capacités ? La juger inutile ? Des tas d’idées de ce genre lui embrouillaient les pensées et elle se sentait un peu étourdie. Elle jeta sur l’horizon un regard panoramique. Tous ces petits détails qui constituaient le monde ambiant, terrestre… Les milliers de personnes se pressant vers des lieux différents, futiles, des voitures de toutes les couleurs rugissant des bruits de moteurs incessants, des bâtiments frôlant le ciel ou de simples maisons peinte en blanc… Tout cet univers semblait se mélanger, tourbillonner pour ne créer qu’un tas de couleurs flous. Johanna aurait aimé pouvoir se fondre dans ce monde, se mélanger avec tous ces éléments, mais elle ne se sentait que davantage étrangère. Comme une tache, un grumeau.

Le monde lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'arrive et je ne sais pas où aller. Je me ballade sans savoir où je vais ou quelqu'un m'aide ? [rp libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne sais plus où aller
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Arrive en furie [PV Céline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Cimetière des Rps-
Sauter vers: