AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]   Mer 1 Mai 2013 - 17:05

Un sourire fourbe perlait sur mon visage. Trois personnes me faisaient face, une arme à la main, essoufflés de leur course effrenée. Soupirant allégrement, le premier homme nous avait conduit dojo du Lycée avant de ne plus savoir où se mettre. Et à présent, à présent, ils pensaient être les prédateurs... Alors qu'ils n'étaient que mes proies, depuis le début. J'en riais tellement c'était beau. Mais revenons en arrière pour tout comprendre...

J'avais bravé le règlement du Lycée, et j'étais sorti en pleine nuit. Ma qualité d'héritier me valut l'autorisation de rentrer dans un endroit très spécial. C'est là où tout a commencé. J'avais appris qu'une personne, possédant lui aussi des... dons inhabituels, cherchait à s'inscrire à Seikoku sans jamais le faire. Cela m'avait plus qu'intrigué. Lorsque j'appris que la personne en question était toujours accompagnée de ses deux gardes du corps, j'en avais plus ri qu'autre chose. J'avais demandé simplement où il serait le plus possible de le trouver, et la réponse avait été immédiate. Aux archives de la ville.

En pleine nuit, la ville me plaisait davantage, avec ses ombres et ses reflets qui se voyaient mieux grâce à l'éclat de la lune. Je pus entrer avec aisance dans cet endroit également, dans ces archives. Pourquoi ? Avant d'être d'une famille mafieuse ou comprenant des assassins professionels, j'étais dans une famille d'aristocrates. Mon sceau était passé à l'index gauche, et je n'eus qu'à le tendre pour qu'on me laisse passer. J'esquissai un maigre sourire, qui devint carnassier lorsque j'étais à nouveau seul. Lorsqu'on avait une famille influente, tout devenait beaucoup plus simple... Etrangemment. Pendant que je descendais, j'entendis des bruits de pas qui se dirigèrent vers la sortie, s'arrêtèrent, puis continuèrent leur chemin alors que je visitais les archives. En remontant vers les escaliers, je vis ma proie, encadrée par deux gardes du corps.

Je me rappelle clairement du sourire qui avait étiré mes lèvres, et de ma voix chantante aux tons assassins qui avait déclamé alors :

- Tu es ma proie, chéri... ~

Les trois hommes étaient partis en vitesse, croyant m'échapper. Ils oubliaient sans doute une chose.. Les gens de mon espèce avait un don pour savoir en permanence où se trouvaient leurs proies. Et je ne fus absolument pas surpris lorsqu'ils s'étaient dirigés vers le Lycée, en entrant par effraction. Je ne fais que m'amuser et me distraire, et autant dire que j'étais plus que servi. C'est d'ailleurs après plusieurs minutes que, voyant que je les suivais toujours, ils s'étaient retrouvés dans le dojo et...

Le premier homme donc, un garde du corps, s'avança imperceptiblement vers moi. Je ne fis que lui servir un sourire charmant, cachant implicitement un sourire carnassier.

- Qui êtes-vous ?

Je ne fis que lui sourire davantage. C'est à ce moment que j'entendis un bruit de pas derrière moi, alors que le matin commençait à pointer le bout de son nez. Je jetai un furtif coup d'oeil de côté pour apercevoir un blond, et haussai vaguement des épaules. Le premier garde du corps en avait profité pour sortir une arme à feu et la pointer vers moi. Je dardai mes yeux gris vers lui. Mon oeil droit avait des reflets et de vagues lueurs bleues, idem sur mon oeil gauche, si ce n'est que c'était du violet et non plus du bleu.

- Pour la dernière fois, qui êtes-vous et que voulez-vous au Maître ?

J'éclatai de rire en basculant la tête en arrière. Lorsque je replantais mes yeux dans ceux de ce garde du corps, ceux-ci avaient littéralement changé. L'oeil droit était complètement bleu, tandis que le gauche était entièrement violet. Le blanc des yeux étaient remplacés par des idéogrammes, en cercle, autour de la pupille et de la même couleur que celle-ci. Je posais un index sur mes lèvres, élidant la première partie de la question.

- Je veux sa mort, chaton ~

L'homme mourut immédiatement, le cou, la tête, et la poitrine en sang, et explosés également. Sans me préoccuper du jeune homme, les deux autres moururent de la même façon, nerfs explosés au passage. Je me tournai, de façon à être face à lui, et de ma voix parfaitement androgyne, lui lançai une petite phrase de bienvenue en souriant, sans plus prêter attention aux cadavres qui gisaient désormais du côté de mon flanc gauche.

- Bonjour, chaton ~ Une magnifique journée, n'est-ce pas... ?

Je le toisai dans un premier temps, puis le regardai avec une lueur de malice. D'après ce que je me rappelais, un blond au style extravageant était à la tête des Mikari. Et si c'était bel et bien la personne que j'avais en face de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]   Ven 3 Mai 2013 - 19:50

Le blond avait travaillé toute la nuit, bien caché dans son laboratoire secret, dissimulé entre le dortoir Mikari et celui des Kaminari. Cela faisait des semaines que le maitre de la mort avait débuté le long processus qui l’amènerait à l’immortalité. Enfin… presque ~ Car qui saurait deviner la brillante énigme qui mettrait fin à sa vie?

Il avait, quelques jours auparavant, testé ses mains de poupée ~ Assez fier du résultat, malgré la douleur que l’opération lui avait apporté, l’androgyne avait décidé de ne pas attendre plus longtemps avant de changer de corps ~ Ça avait été difficile, ça avait été fastidieux, mais il avait réussi, et maintenant, il se sentait bien plus fort. Le Kotasu avait quitté la cachette que très tôt le matin, plus épuisé du tout, à présent.

Maintenant que tout était fini, il n’était plus nécessaire de garder son secret, non? Brillant fièrement dans le fin, magnifique corps de poupée qu’il s’était patiemment sculpter dans des os humains, le Mikari voulait montrer à tous qu’il était le meilleur! Il ne savait pas encore qu’il allait aujourd’hui rencontrer un membre assez particulier de son clan… Quelqu’un à qui montré son travail, peut-être?

Il rentra rapidement au dortoir du clan de la mort, espérant ne croiser personne sur son chemin ~ Ses vêtements étaient maintenant beaucoup trop grand et glissait sur son corps plus frêle que jamais. Noe avait prévu le coup, et avait possession à présent de jolies vêtements de jeunes demoiselles, lui allant à merveille. Pour sa première journée, il prit la plus belle des robes, l’enfilant avec un peu de difficulté, encore un peu malhabile dans son corps d’os. La longue toilette lui arrivait un peu en haut des chevilles et était couverte de boucles et de dentelles blanches comme neige ~ Le reste de l’habit était d’un rouge sang, contrastant assez joliment avec sa peau pâle. Il noua ses cheveux dans deux hautes couettes et sorti, voulant voir de quoi avait l’air le monde dans sa nouvelle acquisition.

Il se laissa lentement promener par Etsu, un énorme boa qui était son invocation et qui ne disparaissait jamais vraiment, le blond l’appréciant trop pour ne pas l’avoir à ses coté. Le vent caressait doucement sa peau, sans qu’il ne le sente vraiment, il ne le sentirait jamais, sous cette forme ~ Car bien sûr, il avait gardé son ancien! Dégoutant? Non, Mikari. Rien n’était jamais trop horrible pour le clan le plus sombre du lycée Seikoku.

L’androgyne eut une mince grimace lorsque l’horrible créature changea de direction pour se diriger vers le dojo ~ Quel endroit terriblement ennuyant! Puis, à une telle heure, personne n’y serait, non? Il suivit la bête un moment, embêté et fini par le rappeler, utilisant une voix suave même pour s’adresser au reptile, quoi qu’à présent, elle lui semblait étrangement vide, comme si elle résonnait dans sa cage thoracique :

-Etsu ~ Reviens ce n’est pas vraiment… / il fut coupé par quelqu’un d’assez hargneux : ] - Tu es ma proie, chéri...

Un combat ? À cette heure? Il soupira et se rapprocha de la salle d’entrainement pour apercevoir, à sa grande surprise, un de SES lapins : Aïsha Witâï était en effet, une Mikari, et donc un des membres de son clan ~ Elle ne le savait pas encore, mais le blond veillait sur tous ses camarades, même ceux et celles qui ne le connaissait pas encore personnellement. Les deux jeunes gens se rassemblaient incroyablement, avec leurs manies à enfiler des vêtements du sexe différents, et leurs voix mielleuse.

La demoiselle qui n’avait pas l’air dans être une acheva sa besogne, éliminant les trois hommes avec une facilité qui aurait pu être déconcertante pour tout le monde, mais le Kotasu s’étant renseigner, et connaissait le grand pouvoir de la brunette, heureux de l’avoir de son côté. Cette dernière se retourna lentement vers lui, demandant d’une voix bien trop semblable à la sienne :

- Bonjour, chaton ~ Une magnifique journée, n'est-ce pas... ?

L’androgyne sourit amicalement à son disciple et monta lentement son bras articulé désignant un des corps mort à son invocation, qui se dépêcha de dévoré ce qui restait du cadavre. Il pencha la tête sur les côtés, encrant ses yeux de verres dans ceux, dément, de la jeune demoiselle, avec un semblant d’air déçu. D’une voix douce, et pourtant fourbe ~ Une voix qui semblait venir d’un autre monde, il lui répondit :

-Ma chérie…J’espère que tu ne réserve pas le même sort à tout tes ‘’chatons’’!


Il s’approcha de sa nouvelle camarade et laissa glisser ses doigts osseux sur la joue rebondit de celle qui semblait être un éphèbe. Il posa un doux baiser sur le front de l’assassine et poursuivit, les yeux dans les siens :

-N’est-ce pas une magnifique façon de se rencontrer, ma très chère Aïsha, parmi toute cette souffrance et ses cris?

~ ~ ~ ~



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]   Sam 4 Mai 2013 - 10:04

- Bonjour, chaton ~ Une magnifique journée, n'est-ce pas... ?

Ma voix parfaitement andorgyne avait fusé, dans mon éternel sourire empli d'un certain malice, ne me préoccupant plus du tout des cadavres qui gisaient sur mon flanc gauche. Le bras du Mikari désigna les cadavres, et un boa se dépêcha d'aller se finir un repas. A cette vue, je penchai doucement ma tête sur le côté, émerveillée par tout cela. Après tout, on ne pouvait pas mieux espérer d'une mafieuse telle que moi. Un léger vertige me prit et je fermai mes yeux en soupirant légèrement. Mon endurance.. " visuelle " n'était pas encore assez grande, ma foi. Yeux clos, le sang qui affluait anormalement dans mes tempes, je souris doucement, un sourire indescriptible, qui aurait pu être victorieux, comme sournois, voire même énigmatique... A moins qu'il ne soit malicieux ? Le blond m'interrompit dans ma phase de flash-back.

-Ma chérie…J’espère que tu ne réserve pas le même sort à tout tes ‘’chatons’’!

Je rouvris mes yeux, qui n'étaient étrangemment plus vairons, retrouvant leur gris foncé naturel. Quoique des lueurs bleues flottaient dans ma pupille droite, comme des étincelles violettes voguaient dans ma pupille gauche. Sa réplique m'arracha un rire cristallin, nullement stoppé lorsqu'il se rapprocha de moi pour venir caresser doucement ma joue. Je penchai ma tête du côté de sa main, le laissant également faire lorsqu'il déposa un baiser sur mon front. Je le regardai attentivement, alors qu'il avait planté ses yeux dans les miens. Malgré les couleurs étranges de mes pupilles, on pouvait aisément y déceler une lueur de malice, une lueur intarissable qui semblait vouloir jouer éternellement.

-N’est-ce pas une magnifique façon de se rencontrer, ma très chère Aïsha, parmi toute cette souffrance et ses cris?

Un nouveau rire cristallin, plus silencieux toutefois, s'échappa de mes lèvres. Mon vertige s'estompait, petit à petit, tandis que mon oeil gauche saignait doucement. Je regardai le blond, pour finalement également m'approcher de lui à mon tour. Un sourire malicieux étira mes lèvres. Voyons voir si mon chef saura déceler l'éclat de mes mirettes malgré les nombreuses lueurs mystérieuses qui illuminaient mon visage..

- Hm.. Du moment que tu ne me déçois pas... Je ne pense pas, chaton ~ je le regardai plus attentivement pour finalement murmurer, ma voix androgyne ayant de plus en plus de malice. Si je peux toujours jouer mes parties de plaisir, il n'y a presque aucune chance que je ne vienne jouer avec les Mikaris...

Je lui souris et déposai un bisou sur sa joue suivi de près par un clin d'oeil. Effectivement, il n'y avait presque aucune chance... Si par malheur, le blond ou mon clan m'empêchait de faire ce que je souhaitais ou me dérangeait dans les pattes, il est fort possible que je m'occupe de son sort. Un sourire totalement ironique trônait sur mes lèvres, rendant impossible de savoir si j'étais sérieuse ou non pendant que j'avais déclamé ma petite tirade. Mes épaules, brusquement, exprimèrent une certaine nonchalance avant de me tourner vers les... ce qui restait des cadavres. Ma voix androgyne se teinta d'une déception à la limite avec le dégoût.

- Ceux-là m'ont fortement déçue... Ils n'ont même pas voulu jouer avec moi..

Je reboisai mon regard dans celui du Mikari. Mes yeux avaient quelque chose de formidable, tout de même, j'arrivai à voir les vaisseaux sanguins, nerfs et méridiens d'une personne en permanence. Cela pouvait devenir assez dérangeant, mais à l'actuelle, ce que je vis me fit doucement sourire. Oui, il devait bien être le chef des Mikaris... Officiellement seulement, ou officieusement une autre personne tirait les ficelles.. ? Je fermai doucement les yeux et émis un son strident, un son qui casserait les oreilles de toute personne normale et sensée , avant qu'une énorme louve blanche ailée ne fasse irruption dans la pièce. Elle me bondit dessus, et me mordit le bras pour me saluer. La douleur - pouvait-on appeler cela ainsi - ne m'arracha qu'un doux sourire. Un doux et tendre sourire.

- Une magnifique façon... Oui, effectivement.. Quoiqu'ils n'ont pas beaucoup crié, ces espèces de tricheurs...

Je me levai donc, le bras désormais en sang, ce qui ne me gênait guère, ce qui m'enchantai plutôt. Ma petite pique m'arracha un soupir. Je ne m'étais pas assez amusée pendant la nuit, ce qui renforça ma mine d'enfant boudeur qui n'avait pas pu jouer. Je fermai les yeux et secouai doucement ma tête, puis regardai le boa du blond.

- Hm, dites-moi, comment s'appelle-t-il.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]   Dim 9 Juin 2013 - 0:16

-N’est-ce pas une magnifique façon de se rencontrer, ma très chère Aïsha, parmi toute cette souffrance et ses cris?

La demoiselle éclata de son doux rire, à nouveau ~ À l’entendre, on aurait pu croire que c’était une jeune femme comme les autres, heureuse de la vie magnifique qu’elle vivait ~Et non pas qu’elle était une dangereuse tueuse de sang-froid. Le sang coulait d’un des magnifique œil de la Mikari, sans qu’elle ne semble y faire trop attention, cependant. Elle s’approcha lentement du chef du clan de la mort, ne prêtant plus trop d’importance aux cadavres qui jonchaient partout sur le plancher de bois. Elle finit par répondre :

- Hm… Du moment que tu ne me déçois pas... Je ne pense pas, chaton ~ Si je peux toujours jouer mes parties de plaisir, il n'y a presque aucune chance que je ne vienne jouer avec les Mikari...

Le blond haussa les sourcils, outré ~ Pour qui se prenait-elle? Il était le chef Mikari, supérieur à elle en force et en influence aussi. Puis, il ne laisserait personne s’approché des siens, il l’enverrait en enfer sur le champ. Elle déposa un baiser sur sa joue et lui fit un clin d’œil ~ L’androgyne, jusqu’à maintenant, n’aimait pas trop la nouvelle venue. Elle lui sourit et se retourna, jetant un regard dégouter sur les corps ~ Avant que le Kotasu ne puisse répliquer quoi que ce soit, elle poursuivit :

- Ceux-là m'ont fortement déçue... Ils n'ont même pas voulu jouer avec moi…

Non, définitivement, le Mikari n’aimait pas la tueuse~ Ça façon grossière d’éparpiller les morceaux, sans aucune règle de l’art… Puis le sang qui tâchait ses vêtements… Hmph… Il comptait bien lui dire ce qu’il pensait d’elle ~ Il fallait simplement encore attendre un peu… La brunette se retourna vers lui, le fixant un moment, comme si elle l’étudiait, elle sourit de nouveau avant de fermer les yeux et d’émettre un son incroyablement désagréable, quoi que supportable, dans son nouveau corps… Une bête lui sauta dessus, Noe identifia un loup, probablement son invocation. Ce dernier mordit violement sa maitresse, qui sourit sous la douleur et à la vue du sang : Aucun charme. Puis, autre détail perturbant, l’animal avait des ailes… Quel genre d’originale était-elle? Elle continua son monologue sur le même ton dérangé :

- Une magnifique façon... Oui, effectivement... Quoiqu'ils n'ont pas beaucoup crié, ces espèces de tricheurs...

L’androgyne préférait les entendre crier, savoir ce que leurs faisaient le traitement qu’on leurs administrait, et comprenait bien l’énervement de sa camarade ~ Il aurait par contre bien voulu faire taire ses victimes, dans son sous-sol, sans résultat, cependant. Elle soupira et quitta le regard du blond pour se reporter à l’énorme serpent qui était sien ~ Changeant complètement de sujet, elle demanda, lui laissant enfin la possibilité de parler :

- Hm, dites-moi, comment s'appelle-t-il... ?

Il s’approcha de son invocation, faisant bien attention de ne pas tâcher ses jolies chaussures de tout le sang qui était sur le sol ~ Vraiment, elle était très sale, et pas très subtile ~ Et prit le boa contre lui, l’enlacent doucement. L’androgyne retourna vers la porte, ou il appuya son dos contre le cadre. Le blond caressa doucement la tête de son invocation, avant de répondre à la longue tirade de la jeune fille de sa voix suave et mielleuse :

-Il s’appelle Etsu. Il marqua une courte pause, s’avançant lentement vers la jolie brune ~ Aïsha… Réglons tout de suite quelques petits détails, si nous voulons assurer notre bonne entente, hm?

Il agrippa le menton de son disciple et encra son regard venimeux dans le sien, lui transmettant toute sa rage simplement par cet échange. Il ne comptait pas la laisser régner comme elle l’entendait, oh non surement pas ~ Il commençait à prendre plaisir à diriger le clan de la mort, surtout aux cotés de Tina et avec les précieux conseils de Kaarasu ~ Il ne laisserait personne détruire son précieux royaume. Il continua, d’un ton beaucoup plus froid, cette fois, serrant fortement la mâchoire de la demoiselle :

-Je te donnerais toutes les ressources et l’aide nécessaires pour accomplir tes sombres desseins…. Mais comprend bien, je règne ici, et si une petite idiote dans ton genre se met au travers de mon chemin… Et bien je l’écartèle.

Il sourit et repoussa doucement la Mikari, ne voulant pas tâcher ses vêtements dans un trop pleins d’affection pour cette dernière.

~ ~ ~ ~



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre mortelle... ? [ PV : Noe <3 ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2x11 : "Mortelle jeunesse"
» Dictionnaire de plantes communes et magiques
» Eärnil [Guérisseur de La Walkyrie]
» Améliorer une arme déjà mortelle ? [Terminé]
» Créatures rares et nommés - Angmar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Cimetière des Rps-
Sauter vers: