AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Kaonai arrivent à Seikoku…

Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Kaonai
“ L’hortensia de l’aube" | Chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 21
Localisation : avec ma cousinette !!!

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Tina Sakura

MessageSujet: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Mer 13 Juil 2011 - 21:19




-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------






Camille posa enfin sa valise devant les portes du lycée et s’étira un peu, elle n’avait pas choisi le lycée le plus proche de chez sa tante et les monter en train avec une grosse valise et un sac à dos chargé à bloque n’étaient pas de tout repos. Camille regarda sa cousine qui semblait excitée comme une puce, même si ce sentiment était naturel chez sa cousine…

« Bon, allons-y »

Il pleuvait et il était donc préférable de rentrer, maintenant ! Les cousines entrèrent dans le hall, hall d’un espace assez impressionnant pour un lycée. Camille regarda un peu partout les allés et venus des autres élèves avant de voir un panneau où était affiché la plan du bâtiment. Camille n’avait pas besoin de se rapprocher pour bien lire la carte, elle la regarda attentivement pour au moins mémoriser le dortoir et la bibliothèque. Camille avait plutôt une bonne mémoire et n’aurait pas trop de mal à se repérer vu qu’elle avait visité le lycée deux mois plus tôt. Elle regarda sa cousine.

*Ma pauvre ce bahut est très grand, j’espère que tu ne te perdras pas trop de fois*

Camille aimerait bien pouvoir rester avec sa cousine tout le temps mais si l’envi prenait à Canna de se balader toute seule, c’était la panique assurée. Les deux filles se dirigèrent vers un couloir qui était censé mener au dortoir, sur le passage, elles rencontrèrent différent élève qui chuchotaient sur une tierce personne, les filles continuèrent leur chemin. Camille remarqua dans le couloir un grand garçon blond avec des yeux perçant abordant une autre personne qui avait une capuche. Camille ne sentait pas la bonne ambiance et si cette école était vraiment réputée pour que les élèves aient des pouvoirs telles que contrôler les éléments, il fallait mieux ne pas rester à proximité d’une quelconque embrouille.
Camille prit la main de Canna et accéléra le pas sans regarder les deux individus. Les cousines finirent par arriver au dortoir des filles et trouva la chambre des Kurasus, où, Camille regarda la disposition des lits. La salle était plutôt grande, il y avait plusieurs lits superposés et une malle à chaque pied de lits avec des tiroirs sous les lits du bas, ainsi que des bureaux et étagèrent. Apparemment ce lycée avait des moyens financiers importants. Camille regarda sa cousine.

« Tu veux te mette où ? »

Sentant la réponse de sa cousine, elle regarda les différents lits pour choisir si cette dernière ne le ferait pas.

~ ~ ~ ~

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends...
 




Camille, sans frange:
 



Dernière édition par Camille Kaonai le Ven 30 Mar 2012 - 9:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Canna Kaonai
"Violoniste débile" sous-chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 22
Localisation : Ici ou là, avec ma cousine(tte)

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Minh Lê

MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Jeu 14 Juil 2011 - 21:34

    Quelle merveilleuse journée ! Enfin, elle avait plutôt bien commencée, le ciel le matin avait été radieux. Seulement les nuages avaient assombrit le ciel, le rendant gris avec un arrière gout d’orage. Le temps s’était alourdit depuis leur maison, Canna et sa cousine étaient venues en train. Une nouvelle école, de nouvelles têtes, tout cela l’enchantait, surtout qu’il y aurait, comble de l’enchantement, des gens avec des pouvoirs ! Tout cela était grandiose...
    Après avoir appris à maitriser ses pouvoirs, il y a longtemps de ça, Canna apprit aussi qu’elle pouvait invoquer une arme et une petite bêbête. Il parait que ces invocations représentent la personne qui les invoque, mais invoquer une poêle... Enfin, vue qu’elle est indestructible, elle protegeait tout de même, et ce point était non négligeable. Peut être qu’avec du temps, elle pourrait lui donner la taille qu’elle veut... Une géante poêle, ça peut faire d’énooormes omelettes ! Si c’est pas génial, ça.
    Une fois arrivées, elles descendirent une grosse valise pleine de... On ne sait quoi, ainsi qu’un sac à dos tout aussi énorme. Canna n’oublia pas son violon, planqué durant tout le trajet sur les genoux de Camille (autan dire que le toucher c’est quasi impossible). Elle était excitée comme une puce, cette nouvelle vie lui promettait pleins de rêves et de nouveaux amis.


    « Bon, allons-y »


    Dit Camille, froide comme à son habitude. Ce Lycée ne l’enchantait pas ? Le ciel gris finit par pleurer, et Camille entraina Canna pour qu’elles se mettent à l’abri. Elles finirent par entrer dans un hall spacieux. Très spacieux même, pour un lycée. Qui plus est, le lycée est lui-même gigantesque. Argh. Canna va se perdre. Camille se dirigea vers un plan, traversant le couloir d’un pas rapide. Canne eu du mal à la suivre T-T, et ne retint rien de la carte. Apparemment, le couloir devait mener vers un quelconque dortoir, ou la bibliothèque ? Ou peut être même le réfectoire, qui c’est. D’ailleurs tout le monde sais que c’est le meilleur endroit d’un lycée. Les couloirs étaient vides à cette heure ci, seulement 2 personnes étaient présentes, que Canna regarda avec ses grands yeux ronds. Peut être 2 nouveaux amis ? Auraient-ils l’occasion de se revoir ? En tout cas, ils avaient l’air plus vieux que Canna. Elle essaya de deviner quelles pouvoirs ils pourraient avoir, mais la marche de Camille ne lui laissait pas le temps de réfléchir. A force de courir, elles étaient arrivées aux dortoirs des Kurasu. La chambre était spacieuse avec pleins de lits superposés. *-*. Super. En plus, il y avait des malles à chaque pied de lits et des tiroirs, pleins de rangements. Des bureaux et des étagères.


    « Tu veux te mette où ?
    -Mmmh Dans le lit tout seul là bas !! La, celui là, à coté de la fenêtre et du radiateur. »


    A la parole se joignit les gestes, et Canna s’étala sur son lit en y disposant quelques affaires, comme son violon, des feuilles et une voletée de crayons. Elle ouvrit le sac énorme que Camille portait depuis toute à l’heure et y pris ses affaires pour les mettre dans la malle, au pied. Une fois sur le lit, elle poussa quelques affaires et s’installa, pris son violon et demanda à Camille.


    « Tu veux que je joue quoi ? Un truc joyeux hein, pas un truc triste ! Parce qu’on débute une nouvelle vie ! Toute les deux en plus ! Si c’est pas cool ! »


    Voyant qu’elle ne répondait pas tout de suite, Canna joua un air joyeux au possible, teinté de bonne humeur, exercice difficile avec un instrument plutôt utilisée pour les chansons tristounes. Mais voyant la tronche de sa cousine, Canna eu envie d’y mélanger une pointe de mélancolie, puis tomba sur un truc carrément triste et lent.


    « Ce morceau va avec la tête que tu tire. SOURIE UN PEU ! ^^ »



~ ~ ~ ~

La guerre, la violence, les trucs vicieux... C'est plus à la mode, ça, c'est trop has-been, soyez dans le vent ♥️ "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camille Kaonai
“ L’hortensia de l’aube" | Chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 21
Localisation : avec ma cousinette !!!

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Tina Sakura

MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Ven 15 Juil 2011 - 9:36

« Tu veux te mette où ?
_ Mmmh Dans le lit tout seul là bas !! La, celui là, à coté de la fenêtre et du radiateur.
_ C’était à prévoir… dit Camille pour elle même»

Camille regarda sa cousine s’étaler de tout son long sur le lit, avant de poser son sac à dos sur le lit et sa valise par terre. Canna prit ses affaires dans le sac de Camille pour les ranger. Camille sortie son portable et envoya un bref SMS à sa tante « On est bien arrivée. » Dans un cas normal une élève venant d’arriver dans un pensionnat aurait appelé ses parents ou aurait rajouté un « Bisous » dans son SMS, mais le caractère froid et distant de Camille l’empêché d’être affectueuse. Camille prit enfin ses affaires à elle pour les ranger dans les tiroirs que comportait le lit.

« Tu veux que je joue quoi ? Un truc joyeux hein, pas un truc triste ! Parce qu’on débute une nouvelle vie ! Toute les deux en plus ! Si c’est pas cool ! »

Camille releva la tête, elle regarda sa cousine. Un air joyeux au violon ? Pourquoi pas Oda la Joie pendant qu’on y est ? Canna commença à jouer un air plutôt joyeux mais Camille resta de marbre, comme si elle était ennuyée par la musique, mais au contraire elle écoutait attentivement sans toutefois rentrer dans la musique. Puis Canna se mit à ralentir la mélodie ce qui donna un air mélancoliquement triste.

« Ce morceau va avec la tête que tu tire. SOURIE UN PEU ! »

Le visage de Camille ne bougea pas d’un cil, elle ne voulait pas vraiment sourire. Même si elle redémarré une nouvelle vie avec des personnes comme elle, avec sa cousine adorée, Camille aurait bien voulu se montré joyeuse mais elle ne l’était pas, il manquait quelque chose à cette journée…
Camille se mit à regarder par la fenêtre, le temps était comme le son du violon, lent et triste. La pluie tombée lentement comme si on la ralentissait et le vent était telle une brise du matin. Camille se leva soudainement et se tourna vers Canna.

« T’as faim ? »

Bien sûr que Canna avait faim, elle avait toujours faim, elle pourrait avaler une baleine entière avec un troupeau d’éléphant et un couple de zébus à elle toute seule mais Camille n’avait pas posé cette question pour le ventre de Canna mais plus pour éviter de continuer de parler sur le sujet du monde des bisounours où tout le monde sourit et c’est la joie tout le temps. De plus Camille avait une peur bleue des bisounours, avec leurs tous petits yeux et leur grosse joue ainsi que leur truc bizarre au milieu du ventre et l’horrible chanson du générique. Camille eue un frisson qui lui parcoura l’échine rien qu’en y repensant.
Et puis à quoi bon sourire ? Camille n’a pas vécu une enfance comme les autres jeunes filles, elle n’avait jamais raconté ni montré se qu’elle a enduré durant deux ans avec sa belle-mère, elle pensait bien faire en ne disant rien dès le départ puis c’était trop tard, l’être qui aurait pu arrêter son malheur a disparu, laissant place à une nouvelle vie avec sa tante.
Camille s’apprêta à prendre la main de sa cousine pour aller au réfectoire mais une voix l’interpella.

« Heu pardon c’est vous les Kaonai ? »

Camille se retourna assez brutalement, faisant flotter ses longs cheveux violets, elle regarda deux filles qui venaient juste de poser leur sac, tel une inspectrice, elle les dévisagea des pieds à la tête, elles étaient encore plus petite que Camille, alors que cette dernière n’était pas très grande pour son âge. Elle semblait timide mais gentille. Camille hocha la tête sans rien dire.

« Nous sommes des nouvelles et on se demandait si …
_...
_...Si on pouvait visiter le lycée ensemble, entre Kurasus on devrait bien s’entendre, non ? Et puis comme vous êtes chef et sous-chef on aurait aimé mieux vous connaître »


Camille resta muette, bien s’entendre ? Il faudrait déjà que Camille réussit à s’entendre avec quelqu’un d’autre que sa cousine. Camille se tourna lentement vers Canna et pencha la tête comme si elle lui demandait de répondre à sa place.

*Des pots de colle dès l’arrivée, mais c’est que ça va pas le faire ça !* pensa-t-elle

~ ~ ~ ~

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends...
 




Camille, sans frange:
 

Revenir en haut Aller en bas
Canna Kaonai
"Violoniste débile" sous-chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 22
Localisation : Ici ou là, avec ma cousine(tte)

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Minh Lê

MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Ven 15 Juil 2011 - 10:50

    La phrase pourtant plutôt bien lancée n’eu absolument aucun effet sur ce bloc de glace de Camille. Elle ne bougea pas d’un cil, elle ne souri même pas. La pleuviote dehors correspondait plutôt bien à Camille, et Canna s’en désespérait. Comment rendre le sourire à Canna... ? En tout cas, le violon joyeux, ça n’avait pas l’air de marcher. La musique sur le marbre ne fait aucun effet, non.

    « T’as faim ? »


    Quelle question ? Bien sur que Canna avait faim ! Une faim de loup, même... Cette sensation la tenaillait depuis ce maint, à l’aube, lorsqu’elle s’était réveillée, et même la veille, avant de se coucher. Sensation désagréable qui faisait grogner le ventre toute la journée et vous comprimant l’estomac. Manger était presque sa raison de vivre, un rêve éperdu que d’avoir le ventre plein pour toute une vie, manger à satiété, pour le monde entier ! Si tout n’était pas une question d’argent et de nourriture, tout le monde s’en porterait bien. La cupidité qui faisait office partout dans le monde et qui le faisait tourner fit frissonner Canna, qui repensa à des choses un peu plus gaies... Comme les oiseaux qui volaient malgré la pluie dehors, ou bien les jolis dessins de Camille. La pluie n’était pas si malheureuse, elle nourrissait le sol... C’est joli, la pluie, d’ailleurs.
    Camille se leva, Canna pensa que c’était pour l’emmener au réfectoire ; Quelle bonne idée !! Mais 2 petites filles mignonnes arrivèrent et les interpelèrent ;


    « Heu pardon c’est vous les Kaonai ? »


    Camille, avec la douceur d’un déménageur, se retourna un peu brusquement. Canna avisa les deux filles qui venait d’arriver, et qui semblaient un peu plus jeunes qu’elles deux. Les deux filles posèrent leur sac, dévisagées par Camille.


    « Nous sommes des nouvelles et on se demandait si …

    _...
    _...Si on pouvait visiter le lycée ensemble, entre Kurasus on devrait bien s’entendre, non ? Et puis comme vous êtes chef et sous-chef on aurait aimé mieux vous connaître »


    Mais c’est génial ! Quelle bonne idée ! Qu’elles étaient mignonnes, ces deux filles... ! En plus Canna avait envie elle aussi de faire un tour. Mais Camille ne semblait pas vraiment de cet avis ; elle se retourna lentement façon Tifanator et lui demanda télépathiquement de répondre à sa place.


    « Mais bien sur ! Bienvenue ici ! On vient d’arriver et moi aussi j’avais une envie de faire un tour ^^ ! Vous soignez aussi, c’est génial ^^ Vous verrez, on va très bien s’entendre ! *tout bas* Camille n’est pas méchante, ne vous inquietez pas ^^ ! »


    Canna avait réussi rien qu’en disant une phrase pleine de bonne humeur à mettre tout le monde d’accord. Elle prit son violon car elle n’avait pas envie de se le faire piquer (et oui, ça existe), se plaça devant la porte, prête à partir.

    « Heu Camille, tu peux nous accompagner ? J’ai pas envie de me perdre TwT »

    Les deux filles semblaient ravies, une bonne chose.


    « Que diriez-vous, tout le monde, de manger avant de découvrir cet endroit ? Parce que j’ai comme une petite faim, pas vous ^^ ? »

~ ~ ~ ~

La guerre, la violence, les trucs vicieux... C'est plus à la mode, ça, c'est trop has-been, soyez dans le vent ♥️ "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camille Kaonai
“ L’hortensia de l’aube" | Chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 21
Localisation : avec ma cousinette !!!

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Tina Sakura

MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Ven 15 Juil 2011 - 13:28

« Mais bien sur ! Bienvenue ici ! On vient d’arriver et moi aussi j’avais une envie de faire un tour ! Vous soignez aussi, c’est génial. Vous verrez, on va très bien s’entendre ! *tout bas* Camille n’est pas méchante, ne vous inquiétez pas ! »

Camille méchante ? Non pas méchante, elle avait juste envi d’étrangler Canna qui avait toujours de si bonne idée et de virer les deux filles à coups de cravache.
Canna prit son violon et commença à partir, suivit des deux filles, lorsqu’elles furent arrivée au niveau de la porte, Canna se tourna vers Camille qui n’avait pas bougé.

« Heu Camille, tu peux nous accompagner ? J’ai pas envie de me perdre. »

Camille regarda sa cousine déconcertée, pourtant c’était à prévoir. Camille prit un sac à épaule, son portefeuille, son portable et ses clés. On ne sait jamais si quelqu’un s’amuserait à fouiller dans les affaires des autres. Elle se rapprocha du groupe de filles un peu en traînant des pieds.

« Que diriez-vous, tout le monde, de manger avant de découvrir cet endroit ? Parce que j’ai comme une petite faim, pas vous ? »

Les deux filles étaient tout à fait ravies de l’enthousiasme de Canna. Camille alla ouvrit la porte mais la poignée était coincée, elle se tourna vers les filles.

« C’est bloquée. »

Canna alla essayer d’ouvrir la porte, puis les deux autres filles aussi, mais la poignée ne bougea pas. Camille fit reculer tout le monde et donna un violent coup de pied sur la porte. Rien ne se fit.

« … Je crois qu’on est coincée… »

Canna et les deux filles se regardèrent mutuellement et Camille imagina leur penser

*QUOI ON EST BLOQUEE // AU SECOURS J’AI PEUR // QUE QUELQU’UN VIENNE !!!!!!* mais elle cessa de suite d’y penser U_U.
Une des filles sourit.

« Ma mère m’a donné plein de nourriture, elle est un peu mère poule et avait peur que je meure de faim une tierce seconde.
_Mais c’est génial Coraline !
_Venez ! »


Ladite Coraline, se dirigea vers un énorme sac et en sortie tout plein de casse croûte, des cannettes aussi.

« On n’a pas besoin de sortir pour manger, et puis on pourra discuter tout en mangeant dans notre dortoir. »

Le sourire et l’enthousiasme de cette fille étaient presque égaux à celui de Canna, c’était à faire peur. Coraline demanda d’où venaient les cousines, leurs âges, comment elle avait découvert leur pouvoir et d’autres questions auxquelles Camille laissait Canna répondre à sa place. Mélanie était une petite brune aux yeux marrons, elle avait découvert son pouvoir par hansart alors qu’elle faisait une course, elle encourageait sa camarade qui était à bout de souffle et bizarrement, lorsqu’elle lui toucha l’épaule, elle se sentait fatiguée mais son amie était en forme comme si elle venait de prendre un litre de café. Quant à Coraline c’était une petite blonde aux yeux rouges, elle avait un don étrange pour calmer les gens et plus tard dans sa vie elle a découvert que c’était un pouvoir, les deux amies avaient toutes les deux quatorze ans. Camille avait le regard ailleurs, s’en fichait elle ? Peut-être, peut-être pas. D’après ce que disait Coraline, à aucun moment de sa vie elle n’a été rejetée pour ses yeux rouges, si seulement Camille avait connu des gens aussi compréhensif que Coraline en a connu. Soudain la voie de Mélanie la coupa de sa petite évasion.

« Tu ne dis rien Camille ? »

Camille releva la tête, elle n’avait touché à aucun aliment et n’avait rien dit de toute la conversation. Elle se frotta la nuque d’un air penseur. Elle n’avait absolument rien à dire, et que dire ? *Mes parents sont mort j’ai vécu chez ma tante quand j’avais six ans et maintenant je suis là* ? Sa vie n’était pas un sujet très abordable et surtout elle n’aimerait pas voir de la pitié ou de la compassion dans les yeux des gens. Elle voulait se taire, ne rien laisser paraître. Mélanie d’un air plutôt gêné devant le silence de Camille lui posa une question sortie du ciel.

« Tu as un deuxième, troisième prénom ?
_ …Rika
_Rika ? C'est jolie. Et toi Canna ? »

Camille se mit à gribouiller un petit faon sur un bout de feuille qui traînait dans sa poche tout en écoutant les filles parler de leur vie.

~ ~ ~ ~

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends...
 




Camille, sans frange:
 

Revenir en haut Aller en bas
Canna Kaonai
"Violoniste débile" sous-chef du clan Kurasu et administratrice
avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 22
Localisation : Ici ou là, avec ma cousine(tte)

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Minh Lê

MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Ven 15 Juil 2011 - 15:46

    « C’est bloqué. »

    La porte était coincée, elle ne voulait pas s’ouvrir. Horreur ! Canna essaya de l’ouvrir avec un bon coup de poing, qui ne fit qu’ébranler un peu la porte, puis les deux filles essayèrent en même temps, rien n’y fit. Camille s’y mit, en donnant un violent coup de pied, la porte trembla sans rien laisser paraitre.

    « … Je crois qu’on est coincées… »


    Canna et les fille se regardèrent les unes après les autres, comme avec un air de panique dans leur regard. M’enfin, ce n’était qu’une petite porte coincée de rien du tout, il était justes enfermés...


    *ARGH T-T NOUS SOMMES ENFERMEES !! Hem ... Si je cris jvais me faire taper par Camille TwT bon bin jvais me taire hein.... T-T*


    L’une des filles sourit. Dans ce desastre de porte fermée, la fille souriait. C’était une bonne chose, qu’elles ne soient pas aussi « de marbre U_U » que Camille, ça changerait des idées noires.


    « Ma mère m’a donné plein de nourriture, elle est un peu mère poule et avait peur que je meure de faim une tierce seconde.

    _Mais c’est génial Coraline !

    _Venez ! »

    Coraline, donc, pris son énorme sac qu’elles se trimbalaient tout à l’heure et en sorti... UNE MONTAGNE DE NOURRITURE !!! Quel rêve, quel délice ! Quelle bonne idée, même.


    « On n’a pas besoin de sortir pour manger, et puis on pourra discuter tout en mangeant dans notre dortoir. »


    Quelle très bonne idée, elles ne mourraient pas de faim comme ça, même enfermées. La dite Coraline posa quelques questions, rien de bien méchant, comme d’où elles venaient, leurs âges, et d’autres questions, ainsi que les pouvoirs, des questions toutes anodines comme ça, c’était sympa. La seconde s’appelait Mélanie. Et ça bavassait, comme ça pendant une demie-heure, en même temps de manger et boire. Camille restait de marbre, elle ne parlait toujours pas. Quelle asociale U_U.

    « Tu ne dis rien Camille ? »


    Camille n’avait rien mangé du tout. Elle n’avait donc pas d’estomac ? Devant toute cette bonne nourriture, elle ne pouvait qu’avoir faim... ?!

    « Tu as un deuxième, troisième prénom ?

    _ …Rika
    _Rika ? C'est jolie. Et toi Canna ?

    -Moi ? J’en ai pas ^^ Ou alors je m’en souviens plus... ^^ Que diriez vous d’un morceau de violon ? Quelqu’un joue d’un instrument ?

    -Non
    -Non plus ^^

    -................»


    Canna prit son violon, et commença à jouer d’un petit air à coté des deux filles ; Camille s’était posé sur un lit, pas très loin mais pas trop près non plus.
    Un air de violon doux sans être triste résonnait dans la pièce, tout était calme et paisible...
    D’un seul coup d’un seul, les deux filles prirent les bras de Canna, la tirèrent vers la porte et la menaça ave un couteau apparu de nulle part.


    « Toi, tu essaye de bouger et Canna n’existera plus que dans tes souvenirs, ok ?! »


    Canna était terrorisée ; la lame était tellement près de son cou qu’une fine larme de sang en coulait. Ces deux filles en qui Canna avait accordée sa confiance n’étaient rien d’autres que de sales vipères qui avaient menties sur toute la ligne, jusqu’à leurs identités. Les deux filles ouvrèrent la porte avec une clef cachée dans leur poche, et trainèrent Canna dans le couloir jusqu’à leur dortoir.

    « Camille, suit nous, on sera plus à l’aise *sourire sadique* dans notre dortoir »

~ ~ ~ ~

La guerre, la violence, les trucs vicieux... C'est plus à la mode, ça, c'est trop has-been, soyez dans le vent ♥️ "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Kaonai arrivent à Seikoku…   Ven 15 Juil 2011 - 17:18