AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)

Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Mer 5 Juin 2013 - 2:15

Fixé dans celui de son adversaire, le regard de Johanna s'égaya d'une lueur de défi. Elle recula d'un pas, plaçant la lame de son épée en travers de son visage, alors qu'un sourire en coin malicieux naquit sur ses lèvres. L'anglaise toisa longuement la jeune fille en face d'elle ; une grande rousse dont les cheveux bouclés étaient retenus sur son épaule en une tresse élaborée, & dont les yeux d'un bleu cobalt brillaient d'une farouche détermination. Elle tenait à deux mains un long sabre iaido japonais, prête à foncer sur la blonde à tous moments.

Soudain, comme si elles avaient toutes les deux entendu un signal imaginaire, elle s'élancèrent férocement l'une sur l'autre, leur lames brillant sous le soleil de fin d'après-midi. Dans une mélodie de tintements métalliques intarissables, les deux jeunes filles se livrèrent une bataille acharnée. Aucune n'acceptant de céder le dessus à l'autre. De loin, la scène devait être remarquablement belle. Les deux lycéennes étant littéralement plongées dans une danse mortelle sur la plage.

La sous-chef Yachiru arriva finalement, après plusieurs minutes de combat serré, à jeter son adversaire au sol. Avec un sourire en coin, elle effleura la gorge de la rousse avec la pointe de sa lame.

- Tu es très douée, Koiza. Lui dit-elle, son sourire s'adouçissant.

Elle baissa son épée et tendit la main à l'autre jeune femme pour lui permettre de se relever. La rousse lui sourit en retour, bien qu'un peu vexée dans son orgueil, et accepta son aide.

Johanna était très satisfaite des progrès qu'accomplissaient les Yachiru, depuis quelques temps. Elle était bien déterminée (surtout depuis sa rencontre avec le sous-chef des Mikari) a faire de ce clan le plus respecté du lycée. Et bien qu'ils leur reste encore un énorme bout de chemin à faire, (considérant leur réputation actuelle), elle sentait que les choses avançaient, et ça lui rendait le coeur léger.

Une bourrasque de vent salé s'engouffra dans ses cheveux d'or, les faisant virevolter autour de son visage alors que son regard d'azur se perdait à l'horizon. La ligne entre l'eau & le ciel était teintée d'un éclat scintillant par cette belle fin d'après-midi.

- Oh, Sakiii ! S'écria la rousse, venant tirer la jeune sous-chef de sa contemplation. Viens Saki, on rentre !

Un peu plus loin dans les vagues agités, une petite tête rouquine émergea de la mer. Il s'agissait là de l'un des plus jeunes membres du clan de l'eau ; Saki Kurah, à peine âgé de 13 ans. Il considéra les deux jeunes filles un moment, puis replongea tête la première au sein des flots. Avec un sourire presque maternel, (quel enfant, celui là) l'anglaise fit quelques pas dans l'eau fraîche & l'appela à son tour, d'une voix un peu plus douce ;

- Saki ! Viens, nous devons rentrer ! Tu ne voudrais tout de même pas...

Sa respiration fut coupée l'espace d'un instant, l'empêchant de terminer sa phrase. Une douleur lancinante lui déchirait le ventre. Sous le choc, elle baissa les yeux & constata avec horreur qu'une lame la transperçait.

- Je t'ai entendu l'autre nuit, comploter avec ce Mikari... Lui souffla sa camarade dans l'oreille. Tu as dis "si Kirito s'obstine a ne rien faire, je prendrai les devants"...

La dénommée Koiza tira brutalement sur son sabre pour le déloger, laissant sa supérieure retomber a genoux dans le sable, une plaie béante au niveau de l'estomac.

- Pourquoi...? K-Koiza ? Demanda Johanna faiblement, son regard voilé de colère & de confusion.
- Je ne te laisserai pas trahir Kirito. Affirma la rousse avec conviction (pourtant des larmes étaient bien visibles au fond de ses yeux). C'est quelqu'un de bien qui a confiance en nous. Tu devrais avoir honte de trafiquer ainsi derrière son dos.

Trahir Kirito ? Mais d'ou sortait-elle une idée aussi absurde. Personne n'aurait jamais voulu blesser le jeune brun... Lui qui était si doux, si souriant & gentil avec tout le monde... De plus, il était, en quelque sorte, le tout premier ami que la blonde s'était fait au sein de cette école. Jamais elle n'aurait pu lui faire le moindre mal, même si on l'avait forcée ! C'était une idée complètement ridicule.
Trop incrédule pour trouver quelque chose a répondre, la jeune fille porta ses mains a son ventre, d'ou s'écoulait un flot continu de sang, souillant sa robe blanche & or.

- Saki ! S'exclama Koiza une fois de plus. Ça y est, tu n'as plus rien a craindre, c'est fait. Moi, je rentre. Rappelle-toi du plan !

Sur ce, la grande rousse prit ses jambes a son cou et quitta rapidement la plage, s'enfonçant dans la végétation dense.

Alors ils avaient prévu ça depuis longtemps ? L'anglaise en déduit que c'était depuis... Depuis.. depuis cette nuit ou elle avait fait la funeste rencontre de Kaarasu Takami ? Mais alors, combien de... ? Rahh, cette douleur l'empêchait de réfléchir.

Sa respiration était haletante lorsqu'elle remarqua un jeune garçon qui courait vers elle dans le sable. Saki était-il venu l'achever ? Était-ce ça leur fameux "plan" ?

Tremblant, fébrile, il se laissa tomber près d'elle et lui prit la main. Johanna remarqua qu'il pleurait.

- Ex-Excuse-moi, Johanna... Commença-t-il entre deux faibles sanglots. J-Je ne voulais pa-pas te faire du mal, je ne voulais... pas... être impliqué la dedans, mais Koiza disait que tu voulais tuer Kirito et...
- Saki. Le coupa-t-elle avec un effort inhumain pour que sa voix ne sonne pas trop faible. Ce n'est pas grave. Je... (elle étouffa un gémissement de douleur) Je n'en parlerai a personne et je ne... ne ferai rien a ta soeur... Si... Si tu vas chercher de l'aide, immédiatement !

Elle savait que ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne perde conscience, et elle refusait de frôler la mort du a un malentendu aussi pathétique.

- D'accord ! Acquiesca le jeune Yachiru. Qui veux-tu que j'ailles chercher ? Une ambulance ?
- Non... R-Rends-toi au lycée, et va chercher un... un membre du clan Kurasu. D'accord ? N'importe lequel...

Saki hocha la tête et s'élança sur la plage, courant aussi vite que ses jambes le lui permettaient. Il était fermement décidée a sauver la vie de sa sous-chef. Enfin, c'était surtout qu'il n'aurait jamais pu supporter d'avoir une mort sur la conscience... Mais bon, il avait eu si peur de décevoir sa grande soeur qu'il n'avait pas oser déjouer son plan.

Il arriva hors d'haleine devant la porte du dortoir Kurasu. S'appuyant un instant contre le mur de bois, il prit quelques secondes pour reprendre son souffle. Mais rapidement l'image de Johanna ensanglantée s'imposa a lui et il tambourina désespérément contre la porte. Après quelques secondes qui lui semblèrent des heures, la porte s'ouvrit sur un grand jeune homme aux longs cheveux d'ébène. Ce dernier considéra un moment le jeune Yachiru d'un air hautain, attendant qu'il s'explique.

- Je vous en prie, j'ai besoin de votre aide ! Le pria-t-il les larmes aux yeux. L-La sous-chef de mon clan a été attaquée sur la plage. Elle risque de mourir si on ne fait rien !


Dernière édition par Johanna Hope le Dim 23 Juin 2013 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HellRoy Jadziah

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 21

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Noe Kotasu / Xie Mamoru Kotasu / Aya Galashiels

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Mer 5 Juin 2013 - 2:27

Le soleil venait à peine de se lever que le brun en fit de même, s’étirant tel un chat après une longue sieste. Il était revenu de mission il y avait de ça un bon moment, et depuis, n’avait presque rien fait, paressant comme il ne l’avait jamais fait ~ Aucune étude, entrainement et n’était même pas allé en cours. HellRoy Jadziah avait le portrait parfait d’un zombie ~ D’un pâle maladif, les cernes sous les yeux ~ Le génie n’avait pas vraiment l’air bien, mais plutôt au bord de la mort.

En réalité, le Kurasu ne s’était jamais aussi bien porté ~ Il arrivait à supporter le soleil plus longtemps (ce qui était une assez bonne chose vue le retour éminent de l’été), puis tout lui semblait délicieux : L’odeur du vent et des fleurs en particulier. Le brun arrivait maintenant à… c’était difficile pour lui de l’expliquer, mais un peu comme si tous ses sens s’étaient décupler d’un coup. Il vivait, il vivait encore plus. Mais malgré toute cette apparente amélioration de la vie à ses yeux, le Jadziah n’était pas plus heureux… Il devait s’abreuver de sang humain, et le génie devenait terriblement violent lorsqu’il en était privé. Il voulait absolument revenir en arrière, ne pas être frappé par cet horrible sort, réussir à éviter…

Il noua ses cheveux en haut catogan après avoir fait une toilette rapide, enfilant un kimono simple, bleu marine et une multitude de bijoux. Il était rare que le Kurasu soit aussi libre dans son choix de vêtements, se revêtant généralement de tenues beaucoup plus ‘’lourdes’’ ~ Mais le dortoir du clan de la vie était plonger dans une ambiance de fête, avec les vacances qui arrivaient de plus en plus vite, et donc, le brun suivait le cours des choses. Il se sentait toujours mal de mentir à son clan et aussi… cette horrible trahison puisqu’il avait rejoint l’Asuna… Il essayait néanmoins d’aider les autres guérisseurs dans leurs apprentissages, que ce soit en soin ou dans n’importe quelle autre matière.

D’ailleurs, étant une journée de congé, les Kurasu avaient tous décidé de s’entrainer dans le large salon ~ L’exercice était simple, bien qu’il semble un peu stupide aux yeux du génie ~ Les adolescents s’infligeaient de petites blessures, et leurs camarade devaient les soigner le plus vite possible. Le brun ne se laissa pas toucher, mais se pratiqua à son tour à reconstituer les membres blessés, cette catégorie de pouvoir n’étant vraiment pas sa meilleure (Il était bien plus doué dans tous ce qui concernait protection et bouclier.).

Il travaillait avec une petite brunette dénommé Aya, un ravissant sourire sur son visage, de grands yeux brillants et des capacités médiocres ~ ce que le Jadziah n’hésitait pas à lui souligné. Comment pouvait-elle s’améliorer, sinon ? Et bien sûr, c’était lui qui la blessait, un sourire aimable imprimé sur son beau visage~ Et il n’y allait pas facilement. Bref, au bout de quelques minutes, il dû changer de partenaire, la sienne étant beaucoup trop épuisée. Ah les Kurasu… Des incapables.

C’était même une des principales raisons pour laquelle le brun avait trahi le clan de la vie ~ Leur neutralité face à l’adversaire, leurs manques de volonté… Bien sûr, il n’avait pas eu une enfance facile, il était haineux contre le monde puis Tina lui avait montré sa façon de voir d’une manière tellement parfaite… Elle lui avait promis que dans le futur, c’était eux qui allaient décider de ce qu’était la perfection ~ Un piège pour l’avoir à ses côtés ? Peux être, mais l’idée semblait tellement savoureuse au Jadziah qu’il ne s’en préoccupait plus vraiment.

Puis, tous les Kurasu se retournèrent en même temps vers la porte ou on avait donné une multitude de coups ~ Puis vers HellRoy, qui semblait maintenant le préposer à l’entré. Ce dernier fronça les sourcils, apparemment mécontent de encore devoir se lever pour effectuer une tâche stupide ~Puis il y avait des gens beaucoup plus près que lui de la porte principale et argh…. Il grommela seul en se rendant pour ouvrir, et lorsqu’il se retrouva devant un jeune garçon trempé de la tête au pied, il ne put faire autrement que de le regarder de haut, de toute évidence en colère. Le nouveau venu lui cria presque, paniqué :

- Je vous en prie, j'ai besoin de votre aide ! L-La sous-chef de mon clan a été attaquée sur la plage. Elle risque de mourir si on ne fait rien !

L’équation était facile ~ Sous-chef, plage et le garçon trempé ~C’était probablement Johanna. Le génie senti son cœur se serré mais resta imperturbable, regardant toujours méchamment le Yachiru. Il n’avait pas la certitude que c’était la Hope et… Il soupira et décida d’y aller lui-même, nerveux du sort qui était réservé à la jolie blonde. Il écarta le petit roux de son chemin, le poussant dans le mur, et, de sa voix rauque et froide, lui dit simplement :

-Je veillerais à ce que rien ne lui arrive. Retourne dans ton dortoir, et ne met surtout pas les pieds dans le miens ~Tu es dégoutant et sale.

Et sur ces gentilles paroles, le brun quitta le salon, laissant derrière lui un groupe d’étudiants aux yeux ronds. Il courra pour se rendre jusqu’à la plage, et bien qu’il se soit un peu habituer, le soleil lui faisait encore mal ~ Néanmoins, la peur lui nouant le ventre, il ne prit pas de pause jusqu’au moment où il trouva sa douce ~C’était stupide d’avoir autant peur pour la Yachiru, ils ne s’étaient pas vu souvent, n’étaient pas si proche… Pourtant, le génie sentait un lien spécial qui le liait à la jeune scientifique ~Et elle lui faisait tourner la tête, pour tout dire. Il se laissa choir lourdement dans le sable, à ses côtés, murmurant de sa voix grave, lui caressant doucement la joue du bout de ses doigts gelés :

-Johanna…. Ne me fais plus peur comme ça…

Puis il entreprit, sans attendre de réponse de la sous-chef, de soigner la profonde entaille qui se tenait au milieu de son ventre ~ Peu importe qui lui avait fait ça allait payer, et il s’en était fait la promesse. Ça lui prit un moment, mais il réussit à guérir le plus gros de la blessure, sauvant la vie de la jeune femme, même si elle aurait toujours une cicatrice et de la douleur. Presque naturellement, il posa ses lèvres sur celles, cerise, de la demoiselle, fermant ses yeux en poursuivant, sur un ton délicat :

-Tu m’a…. Terriblement manqué…
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Mer 5 Juin 2013 - 21:20

À mesure que le soleil descendait vers l’horizon, la jeune sous-chef des Yachiru se mettait à perdre espoir. Si ça se trouve, Saki était directement allé retrouver sa sœur & tous les deux étaient présentement en train de mettre en scène son décès. Ils chercheraient sans doute à faire passer ça pour un malheureux accident… Ou pire ; un complot sordide contre le clan de l’eau ou elle passerait pour une horrible traîtresse. Elle pouvait s’attendre à tout désormais. Bon sang, comment en était-elle arrivée là ? Elle qui s’était dévouée corps & âme pour les Yachiru, les ayant acceptés & protégés comme sa nouvelle famille, et maintenant… Maintenant elle était en train de se vider de son sang par la faute de l’un d’entre eux ? Quelle absurde ironie.

Respirant difficilement, Johanna tachait, envers & contre tout, de garder les yeux ouverts, car elle se doutait bien que si elle les fermait, il y avait peu de chances qu’elle puisse les rouvrir… L’eau salée de la mer venait ronger sa blessure à chaque petite vague, accentuant la douloureuse sensation de brûlure. De plus, son sang ainsi répandu par les flots aurait tôt fait d’attirer quelques prédateurs marins. Il fallait absolument qu’elle trouve un moyen de se traîner hors de l’eau.

Elle appuya de toutes ses forces sur sa blessure avec ses mains, dans l’espoir d’arrêter l’écoulement de sang (et ainsi, avoir plus de facilité à se relever), mais elle ne perçu aucun effet bénéfique. Et puis, après quelques secondes d’effort, la douleur était devenue si insupportable qu’elle fut forcée d’abandonner, se laissant retomber dans le sable, à moitié dans l’eau, avec un gémissement souffrant. Que faisait donc Saki ?!

La blonde ne trouvait plus rien pour se tirer de peine, et se dit qu’elle ne pouvait rien faire sauf attendre. Elle devait donner une autre chance au jeune roux. Il reviendrait, elle préférait s’en convaincre. Et puis, dans l’état ou elle se trouvait présentement, tout était propice à lui changer les idées. Il fallait qu’elle ignore cette douleur, qu’elle l’assimile, passe par-dessus et pense à autre chose. Son regard fut machinalement attiré par le ciel vaste et ses nuages duveteux. Une seule idée lui venait en tête face à ce paysage trop calme… Faiblement et un peu pour elle-même, elle murmura un ;

- Ka…gami… Est-ce là …une sorte de vengeance… ?

Elle préférait mille fois ne recevoir aucune réponse.

Alors que ses yeux commençaient réellement à se fermer d’eux-mêmes, elle entendit des pas rapides dans le sable. Comme si une personne courait vers elle. L’anglaise s’interdit de ressentir tout soulagement avant d’en avoir la certitude, mais elle sentait que son calvaire touchait à sa fin. Quelqu’un se laissa soudainement tombé près d’elle, et quelque chose de froid lui caressa la joue. Avec un dur effort, elle se força à ouvrir les yeux pour découvrir l’identité de son sauveur. Quel ne fut pas son soulagement lorsqu’elle reconnut HellRoy Jadziah. De tous les Kurasu, il avait fallu que ce soit lui… D’une part, elle était un peu honteuse de s’exposer ainsi à lui dans un état à ce point misérable, mais une autre partie d’elle (beaucoup plus forte) débordait de joie à l’idée de le revoir. Elle avait entendu dire qu’il était parti en mission avec la chef des Asuna, et que ça avait plutôt mal tourné… Et, bien qu’elle aurait eu du mal à l’admettre, elle s’était fait beaucoup de soucis pour lui.

- Johanna… Lui souffla-t-il de sa voix rauque qui la faisait frissonner à tous les coups. Ne me fais plus peur comme ça…

Peur ? Alors elle n’était pas la seule à s’être inquiétée ? Cette nouvelle lui réchauffa le cœur & elle se sentit immédiatement beaucoup plus en sécurité. HellRoy semblait avoir commencé à guérir sa blessure, et bien que la douleur soit assez aigue, elle se força à paraitre sereine, pour ne pas l’alarmer ou l’inquiéter davantage. Elle se mordit la lèvre pour étouffer un gémissement, mais, au bout d’un moment, elle fut étonnée de sentir que son sang ne s’échappait plus de son corps et que la plaie paraissait presque entièrement refermée. La jeune fille releva la tête avec un micro-sourire pour remercier le Kurasu, mais celui-ci se pencha sur elle & posa doucement ses lèvres sur les siennes, en un tendre baiser.

Johanna écarquilla les yeux sous l’étonnement, mais les intentions plus qu’admirables du jeune homme l’empêchèrent de se questionner sur quoi que ce soit. Elle avait rapidement appris à se servir de ce pouvoir typique aux Yachiru, mais c’était la tout première fois qu’elle ressentait quelque chose d’aussi frappant.

- Tu m’as… Terriblement manqué… Lui dit-il avec douceur.

La Yachiru était plutôt confuse. Tant d’évènements éprouvants & contradictoires étaient survenus en cette journée, qu’elle n’était même plus sûre d’être vraiment là ou alors plongée dans un rêve… Était-ce le Mikari qui se jouait d’elle à nouveau avec ses atroces illusions ? Non… elle l’aurait sentit dans ses intentions. Les illusions n’en ont pas, c’est ce qui les rend détectables.

Elle du donc en venir au fait ; elle se trouvait réellement sur cette plage, Jadziah aussi, et ce dernier venait de l’embrasser ! Elle ne put s’empêcher de rougir légèrement lorsque son regard croisa celui du chinois… (D’ailleurs, ses yeux n’étaient-ils pas d’un joli doré, la dernière fois qu’elle l’avait vu ?)

Son calme olympien la mettait en confiance, l’apaisait et dissipait ses doutes. Elle prit la main d’HellRoy et, sans même relever la tête vers lui, souffla un ;

- J’aurais voulu que tu ne me voies pas comme ça. Je veux dire, dans un état aussi minable. Mais… merci. Sincèrement.

Elle lui sourit et tenta de se relever, bien que toujours endolorie. Elle souhaitait absolument lui prouver qu'elle allait bien !

Malheureusement pour elle, elle devait avoir perdu un peu trop de sang car ses jambes ne supportèrent pas son poids et elle retomba lourdement dans le sable.
Revenir en haut Aller en bas
HellRoy Jadziah

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 21

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Noe Kotasu / Xie Mamoru Kotasu / Aya Galashiels

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Jeu 6 Juin 2013 - 2:29

Johanna…. Ne me fais plus jamais peur comme ça…

Il s’activa après avoir rapidement vérifié que la demoiselle n’était pas en danger de mort pressant ~ Et la soigna par la suite, préférant ne pas perdre de temps. Le brun n’était pas le meilleur des Kurasu, en soin du moins, mais s’était beaucoup améliorer ces derniers temps ~ Il ne s’était pas vraiment entraîner durant les jours précédents, mais comptait bien s’y mettre maintenant qu’il voyait que ses compétences étaient requise.

Le génie baissa les yeux vers sa camarade, laissant toujours ses mains sur la blessure de celle-ci. La jeune femme se mordait les lèvres, les yeux fermés, de minces gémissement s’échappant de sa bouche délicieuse ~ Le brun tourna violement la tête, le rouge lui montant au joues : Il ne s’attendait pas à une telle image, disons… Très sensuelle, ahem. Il fit de son mieux pour rester concentré et bien s’occuper de la Yachiru, la sueur lui coulant le long de son dos par la faute des puissant rayons qui leurs plombaient dessus… L’éphèbe ferait mieux de faire rapidement, car il ne comptait pas avoir un moment de faiblesse devant la jolie blonde.

Johanna se redressa un peu, lui offrant un radieux sourire, bien qu’elle ait l’air fatiguée ~ Ce qui était parfaitement normal après la dure épreuve qu’elle venait de subir. Cependant, il ne lui laissa aucune seconde de répit, lui volant un tendre baiser, fermant ses yeux alors que ceux de la blonde s’écarquillèrent ~ Ne s’attendant apparemment pas à cette soudaine affection de la part du Kurasu. Elle ne le repoussa pas cependant, ce qui était une bonne chose, bien qu’il ne savait pas que c’était qu’elle n’avait pas assez de force pour le faire, ou parce qu’il lui plaisait bien. La voix rauque, les yeux toujours fermés, il lui dit doucement, toujours près de son visage :

-Tu m’as… Terriblement manqué…

Et c’était probablement la chose la plus vrai qu’il ait dit depuis qu’il était revenu de mission ~ Et maintenant qu’il voyait qu’on avait blessé probablement la seule personne dont il se préoccupait, maintenant, il était en colère. Le problème, s’était que Johanna était un véritable ange de bonté et elle n’accepterait jamais le HellRoy du côté des ‘’méchants’’ ~Et de ce fait, il n’avait aucune chance de garder la Yachiru du sien.

Le taciturne se redressa, laissant plus d’espace à sa camarade ~ Cette dernière tourna lentement la tête vers lui, et lorsque son regard croisa le sien, elle la retourna rapidement, rouge. Peu importe ce que la Hope disait ou ses agissements, elle lui faisait perdre la tête ~ Bien sûr, le brun en avait vu d’autre ~ Il avait vu des tonnes et des tonnes de femmes réalisé ses moindres souhaits pour lui apporter du plaisir le temps de quelques heures… Cependant, la sous-chef le faisait d’une manière différente, sans même sans rendre compte, le poussant au bord de la folie. Il voulait Johanna pour lui seul et refuserait à présent tous ceux qui viendrait pour lui faire du mal ou capturé son cœur. Cette dernière affirma d’une voix douce comme celle des sirènes, en prenant sa main, faisant accélérer le rythme des battements de son cœur :

- J’aurais voulu que tu ne me voies pas comme ça. Je veux dire, dans un état aussi minable. Mais… merci. Sincèrement.

L’éphèbe ne la trouvait jamais misérable, mais il ne dit rien, se contentant de caresser doucement sa joue de nouveau, un sourire tendre sur son visage si sérieux. Ses joues s’étaient creusées alors que son énergie diminuait rapidement sous le soleil plombant. Il soupira, fatigué ~ Son entrainement, les soins pour Johanna et tout ça sous la chaleur écrasante de l’été… Il n’était pas encore midi et le Jadziah était déjà épuisé.

La demoiselle tenta de se lever, doucement, mais sans résultat ~ Elle était aussi éreinter que lui et retomba lourdement sur le sol, alors que le Jadziah se relevait pour l’empêcher de trop se faire mal. Bien sûr, maintenant elle était hors de danger, mais elle devait encore se reposer, reprendre des forces avant de pouvoir réalisé une action demandant même un minimum d’énergie. Les Kurasu étaient douer en soin, mais ne généralement pas accéléré le long processus de la remise sur pied.

Il souleva sans trop de difficulté sa douce, la tenant fermement contre son torse solide, tel une princesse. Il ne pouvait pas trop courir maintenant, après avoir perdu toutes ses forces, mais il comptait tout de même apporter sa très chère Yachiru jusqu’au lycée des fous. Il n’allait pas lui demander tout de suite ce qui s’était passé, ayant remarqué que la blonde était sous un léger choc émotif lorsqu’il était arrivé ~ Sa vengeance pouvait bien attendre… Oui certainement. De sa voix grave habituelle, il tenta du mieux qu’il pouvait de rassurer la Hope :

-Ce ne sera pas bien long, Johanna… Repose-toi, pour le moment.

Une fois rendu dans la grande école, il eut comme un pressentiment et apporta sa demoiselle jusqu’à sa chambre plutôt que dans le dortoir Yachiru, comme la logique l’aurait voulu. Heureusement pour l’éphèbe, personne n’était présent dans le salon Kurasu, et il put accéder assez facilement à la chambre qu’il occupait seul ~ Ayant refusé catégoriquement, avec menaces, de dormir dans la même pièce que le premier imbécile venu.

La pièce où il vivait était magnifique, rappelant fortement la chine traditionnelle, dans des tons de vert et de rouge, tel les jolis érables qui poussaient dans son pays d’origine. Nombreux objets décoratifs semblaient venir d’une autre époque et une énorme garde-robe trônait dans le coin de la pièce ~ Puis, bien sûr, son invocation était posé sur un perchoir en or. Il posa doucement sa camarade sur son énorme lit, faisant bien attention de ne pas lui faire mal et s’assit à ses côtés, après lui avoir apporté de l’eau. Il se permit de changer rapidement la demoiselle, ses vêtements étant imbiber de sang, et l’enveloppa dans un yukata bien trop grand pour elle, dans lequel elle flottait ~ C’était une scène assez mignonne qui fit sourire le Kurasu. Il resta silencieux un moment, passant sa langue sur ses dents qui étaient maintenant beaucoup plus aiguisée, dos à la jeune fille ~ Après quelques minutes, il avança, moins froidement qu’à son habitude :

-J…J’ai une faveur à te demander… Cependant, le fait que je t’ai aidé aujourd’hui ne doit en rien influencé ta décision, d’accord?

Il se retourna vers elle, encrant son regard presque sanguin dans le sien avant de poursuivre sur le même ton qui faisait chavirer la demoiselle sans qu’il ne le sache :

-Tu me le promets?
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Jeu 6 Juin 2013 - 20:45

- J’aurais voulu que tu ne me voies pas comme ça. Je veux dire, dans un état aussi minable. Mais… merci. Sincèrement.

La jeune fille soupira. Elle n’avait aucun moyen de témoigner au Kurasu toute la gratitude qu’elle éprouvait à son égard… L’idée surréaliste que finalement, elle ne mourrait pas commençait à s’imposer réellement à son esprit, et elle n’en prit pleinement conscience qu’au moment ou elle sentit les doigts froids d’HellRoy caresser doucement sa joue. C’était bien l’une des premières fois qu’elle le voyait faire preuve d’autant de tendresse… En vérité, c’était la première fois depuis un long moment que qui ce se soit se montrait tendre envers elle.

Elle lui offrit donc un rassurant sourire et entreprit de se lever (bien qu’une désagréable douleur s’acharnait toujours à lui rendre la respiration difficile). Mais elle ne fit pas long feu, car au bout de quelques pas à peine, ses jambes flanchèrent et elle vint s’écrouler au sol, comme une masse. Ayant surement prévu qu’elle tomberait, le bel asiatique s’était relever également et était venu la soutenir pour limiter la douleur. Elle lui fit un sourire reconnaissant alors qu’il la soulevait dans ses bras pour la porter.

- Ce ne sera pas bien long, Johanna… Repose-toi, pour le moment.

La jeune sous-chef aurait voulu protester, mais elle ne s’en sentait pas la force… Et lorsqu’elle fut serrée contre le torse chaud du Kurasu, elle abandonna toute tentative de désaccord, ne désirant qu’une chose ; se blottir davantage contre lui & dormir pendant des semaines… Ahh, comme il serait bon de se réveiller plusieurs jours plus tard, à l’abri de tout & au chaud, alors que dehors, le temps arrangerait tout de lui-même…

L’anglaise réalisa qu’elle s’était assoupie lorsqu’elle ouvrit les yeux et remarqua qu’elle se trouvait dans une chambre inconnue, joliment décorée d’inspiration traditionnelle asiatique. Combien de temps avait-elle dormi ? Pas très longtemps à en juger par sa robe blanche toujours couverte de sang & la brûlure qui persistait au niveau de son estomac… Elle se redressa sur les coudes et chercha HellRoy du regard, espérant (avec une stupide angoisse) qu’il ne l’avait pas laissée toute seule. Tout ce que son regard croisa fut les petits yeux perçants d’un faucon qui la fixait de son perchoir doré. La jeune fille se dit que c’était un magnifique animal qui collait parfaitement à la personnalité de son propriétaire ; fier & impassible.

Quelques secondes à peine plus tard, le Kurasu revint et lui donna un peu d’eau fraiche, qu’elle s’empressa de boire (l’eau salée lui ayant bien asséchée la gorge). Le liquide froid coulant dans son œsophage lui procura le plus grand bien. Décidément, il n’y avait que les Yachiru pour aimer autant boire de l’eau !

Bien qu’elle fut passablement gênée par ce geste, elle se laissa faire lorsque le chinois voulu lui retirer sa robe souillée pour lui passer l’un de ses jolis yukata. Le vêtement était évidemment trop grand pour elle, mais le doux tissu étant très confortable, la jeune fille n’eut aucun mal à s’emmitoufler dedans & à s’y sentir à l’aise. Elle eut un léger rire en constatant qu’HellRoy lui souriait. La situation était tout de même assez improbable… Quel étrange dénouement à une telle journée.

Puis, HellRoy se tourna de sorte à ce que Johanna ne puisse plus distinguer son expression, comme si quelque chose le tracassait. Un peu inquiète par ce changement d’attitude, la jeune fille se redressa, pour s’asseoir dans le lit, se rapprochant de lui, imperceptiblement.

- J… J’ai une faveur à te demander… Commença-t-il, apparemment nerveux. Cependant, le fait que je t’aie aidé aujourd’hui ne doit en rien influencer ta décision, d’accord ?

La Yachiru allait acquiescer, mais le jeune homme se retourna vers elle, leurs visages étant maintenant relativement près l’un de l’autre, et ajouta ;

- Tu me le promets ?

Johanna remarqua que ses prunelles étaient désormais presque rouges… (Peut-être était-ce l’éclairage ?) Et qu’une certaine angoisse brillait au fond de ses yeux. Que pouvait-il avoir de si lourd sur le cœur ? Elle posa ses mains de chaque côté de son visage et nota que ses joues étaient aussi froides que ses mains (était-il malade ?). Hésitant un peu, elle finit par déposer un doux baiser sur les lèvres du Kurasu.

Les évènements de la dernière heure lui avait fait comprendre tous les sentiments qu’elle avait essayé de refouler à l’égard de ce jeune homme. Elle s’était rappelée sa terreur lorsque Kaarasu l’avait menacé, le sang d’encre qu’elle s’était fait alors qu’il était en Russie avec l’Asuna, la manière dont son rythme cardiaque s’emballait chaque fois qu’il était dans la pièce & tous les petits moments ou elle s’était lâchement surprise à penser à lui… C’était typique d’un roman d’amour pour adolescente tout à fait cliché, mais c’était une vérité indéniable. Elle repensa a une promesse qu’elle avait faite à un ami, il y avait fort longtemps, et se surprit à ressentir une lueur d’espoir l’envahir.

Délicatement, elle s’écarta du jeune homme & lui sourit un peu timidement. Prendre de telles initiatives n’était pas tellement dans ses habitudes, mais elle s’était juré de le rassurer une fois pour toute.

- C’est promis. Lui répondit-elle finalement, avec l’ombre d’un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
HellRoy Jadziah

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 21

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Noe Kotasu / Xie Mamoru Kotasu / Aya Galashiels

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Sam 8 Juin 2013 - 0:15

Le génie posa la demoiselle endormit sur son lit, et sorti, la laissant sous la surveillance de son puissant volatile. Il alla chercher une grosse cruche d’eau et s’assura que personne n’entrerait ou n’écouterait à sa porte, ne voulant pas qu’aucun individu connaisse ses sombres secrets. Il verrouilla derrière lui et tendit un verre à la Yachiru qui commençait à s’éveillé. Elle le bu d’une traite, sans que le brun puisse l’avertir de ne pas boire trop rapidement après tous les évènements difficiles qu’elle venait de subir.

Lorsqu’elle eut fini et poser le verre sur la table de nuit, à côtés du lit du Kurasu, ce dernier se leva et se dirigea vers sa commode, ou il choisit un Yukata pour sa demoiselle ~ Il était violet et blanc, orné de jolis motifs ~ Mais surtout, on pouvait sentir le parfum du jeune homme lorsque le vêtement était proche. Sans aucune gêne apparente, il dévêtit la Hope, sans s’attarder à la regarder, le faisant dans le plus grand respect. Rapidement, il lui enfila la tenue, souriant lorsqu’elle s’emmitoufla dedans.

Puis, HellRoy s’assied à ses côtés, dos à elle. N’était-ce pas là le moment parfait pour lui demander ? Il y avait pensé durant les derniers jours, songeant qu’elle seule pourrait peut-être avoir une solution, une cure… Enfin, le taciturne espérait. Bien sûr, se guérir du vampirisme était dire adieux au monde merveilleux qui avait surgit devant lui lorsqu’il était revenu d’entre les morts, ses capacités extraordinaires qu’il avait acquise… Mais pour retrouver un peu de son humanité, le génie était prêt à n’importe quoi. La voix grave, hésitante, il demanda :

- J… J’ai une faveur à te demander… Cependant, le fait que je t’aie aidé aujourd’hui ne doit en rien influencer ta décision, d’accord ?

Il se retourna, constatant que la jeune fille s’était redressée et que maintenant son visage était incroyablement près du sien, le brun se perdant dans l’immensité de ses grands yeux doux. Il poursuivit, sur le même ton incertain, ne voulant pas brusquer la jolie Yachiru :

- Tu me le promets ?

Ils se fixaient toujours, yeux dans les yeux, et il fut surpris lorsque les deux mains de sa camarade vinrent se poser délicatement sur son visage ~ Ce n’était pas le genre de la jeune fille d’être aussi ‘’douée’’ avec la promiscuité ~ Mais le brun remerciait le ciel d’autant de tendresse, qui agissait comme un baume sur son cœur meurtri. L’éphèbe fut encore plus surpris, bien qu’heureux, lorsqu’elle déposa ses lèvres sur les siennes, lui transmettant tout l’amour qu’elle avait pour lui dans ce simple geste incertain.

Un long moment passa sans que les deux jeunes personnes ne bougent, appréciant cet amour naissant dans l’environnement hostile ou ils vivaient. Après quelques secondes, elle s’écarta, lui souriant timidement. Décidément, chez Johanna, tout l’attirait ~ Il aimait sa fragilité, caché sous toute sa force et son assurance. Elle était une bonne sous-chef et une jeune femme admirable. Elle finit par briser le silence, de sa voix de sirène, donnant des frissons au brun :

- C’est promis.

Elle lui offrit un doux sourire et le génie du se retenir pour ne pas lui sauté dessus comme l’aurait fait une bête sauvage ~ ah les pulsions… Il secoua la tête, comme pour se vider les idées et réussir à se concentrer par la suite. Il se tourna de façon à s’asseoir en indien, face à la demoiselle qu’il tira contre lui, la serrant dans ses bras, n’osant pas la regarder en face pour lui avouer son terrible secret. L’odeur du sang de la jeune fille lui montait à la tête, et il dû se mordre la lèvre inférieur, le sien coulant donc sur son menton pour ne pas vider la Yachiru de tout son précieux fluide. De sa voix habituelle, il expliqua, lentement :

-J’ai eu quelques problèmes, en Russie, Johanna… Je… Il y avait cette sorcière qui m’a attaquer avec un… sortilège.

Il marqua une courte pause ~ Heureusement que c’était Seikoku, car partout ailleurs, on l’aurait traité de fou, et on l’aurait interné. Il poursuivit, serrant le tissu de la tenue de la jeune fille dans ses doigts fins :

-Depuis, le monde me semble plus beau… Cependant, pour ne pas mourir je dois… Je dois m’abreuver de sang humain.

Le jeune homme enfoui son visage dans le cou de celle qu’il aimait, n’osant pas lui montrer son visage honteux. Qu’allait-il faire si la blonde le rejetait, effrayer? Qu’allait-il faire si jamais elle ne pouvait pas le soigner ~ Et si malgré tout, elle le gardait près d’elle, mais qu’il finissait par la blesser, assoiffé? Il n’y survivrait tout simplement pas. Il soupira, chassant ses vilaines idées et ajouta, dans un murmure rauque :

-Johanna… Soigne-moi… Je t’en supplie.
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Sam 8 Juin 2013 - 18:28

La jeune blonde se redressa imperceptiblement et, tenant déjà en coupe dans ses mains le visage du chinois, elle posa un doux baiser sur ses lèvres froides. Elle tenta par ce geste de le convaincre que peut importe ce que le destin leur apporterait d’affreux, à l’avenir, elle serait toujours de son côté.

Elle s’écarta finalement un peu à contrecœur (ayant de loin préféré prolonger cet exquis moment), car elle se doutait qu’HellRoy s’apprêtait à lui dire quelque chose de fort sérieux.

- C’est promis. Lui dit-elle donc, essayant par son esquisse de sourire de le mettre en confiance.

Le jeune homme se contenta de la tirer soudainement contre lui, la serrant fort contre son torse, ce qui fit légèrement rougir Johanna. Décidément, il faudrait vraiment qu’elle trouve un moyen de restreindre ces embarrassantes rougeurs ! Le Kurasu garda le silence quelques secondes, et l’anglaise profita de ce court moment paisible pour se blottir contre lui davantage, avant qu’il ne se mette à expliquer, comme honteux ;

- J’ai eu quelques problèmes, en Russie, Johanna… Je… Il y avait cette sorcière qui m’a attaqué avec un… sortilège.

La blonde fronça les sourcils. Sortilège, disait-il ? Ayant toujours été une scientifique de nature, elle avait du mal à croire que ce genre de choses puisse réellement exister. Mais, elle n’aurait jamais remis en question l’honnêteté d’HellRoy, et surtout pas dans un tel moment. Et puis, depuis qu’elle était arrivée sur l’île de Seikoku, elle avait commencé à accepter le fait que plusieurs phénomènes ne s’expliquent pas par un calcul algébrique ou une formule chimique… Cependant, elle était certaine qu’en consacrant des années de recherches à l’étude de ces étranges pouvoirs liés aux éléments, il serait possible d’établir un semblant d’explication rationnelle… C’était juste au dessus du niveau de l’humanité, pour l’instant.

- Depuis, le monde me semble plus beau… Reprit le jeune homme. Cependant, pour ne pas mourir, je dois… Je dois m’abreuver de sang humain.

Johanna sursauta. Son cœur rata un battement et elle se mit à trembler malgré elle… Cependant, ce n’était pas par frayeur face au Kurasu, mais bien parce que cette vérité lui rappelait un souvenir beaucoup trop vif & douloureux. Elle n’avait pas peur d’HellRoy, simplement de ce qui pourrait lui arriver.

- Johanna… Soigne-moi… Je t’en supplie. Lui souffla-t-il, implorant, le visage caché dans son cou qui frissonna.

Elle n’osait pas répondre. Ses pensées étaient brouillées & tout ce qu’elle avait en tête n’était qu’un nom… Un nom qui pourrait peut-être lui sauver la vie. « Shinobu Sadao »… Tel un inquiétant diaporama, une myriade d’images défila devant ses yeux. Que ce soit les articles de journaux, photos, documents… Tout ça ne pouvait pas avoir flambé avec le labo !

D’abord Sadao… puis Kagami… Et maintenant HellRoy ? Non. Elle refusait que ça se passe comme ça. Trop de vies lui avaient glissées entre les doigts.

La jeune fille tâcha de se calmer un peu, pour ne pas inquiéter le jeune homme qui la serrait toujours contre lui, s’accrochant à elle comme si elle avait été sa bouée de sauvetage. Elle passa délicatement ses doigts dans ses cheveux de jais, pour le rassurer, et d’une voix aussi douce que la soie, elle lui souffla ;

- Ne t’en fais pas… En science, tout est réversible. Et, crois-moi, s’il est possible de changer une petite orpheline en… ce que je suis aujourd’hui, il est possible de faire un homme d’un vampire.

Naturellement, elle ne se considérait pas comme une véritable « sirène », mais tel avait été le but de toutes les opérations & expériences qu’elle avait subies étant petite. De plus, si elles avaient été menées à terme, il était clair que ces expériences auraient porté fruit. Le docteur qui lui servait de tuteur en avait la preuve. Toutes ses hypothèses avaient été confirmées & son protocole d’expérimentation était tout à fait au point. Il était maintenant techniquement possible de créer une « sirène » à partir d’un laboratoire de biochimie. C’était totalement immoral & insensé, mais c’était possible.

Elle serra un peu plus HellRoy contre elle, et (bien qu’il ne puisse pas le voir), elle lui sourit légèrement.

- Le processus risque d’être assez long, mais du temps… enfin, j’imagine que tu en as à revendre désormais.

Et puis, ça n’importait pas. Ce qui comptait vraiment au final, c’était le résultat.

- Je vais devoir appeler quelqu’un, qui se trouve au Japon. Dit-elle d’une voix plus assurée. Cette personne devrait posséder les documents qui nous mettront sur la bonne voie.

Johanna était maintenant animée d’une vive détermination. Rien ne pourrait venir lui prendre HellRoy, maintenant. Elle était décidée à réussir, ne considérant même plus l’échec comme une possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
HellRoy Jadziah

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 21

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Noe Kotasu / Xie Mamoru Kotasu / Aya Galashiels

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Dim 9 Juin 2013 - 17:45

- Depuis, le monde me semble plus beau… Cependant, pour ne pas mourir, je dois… Je dois m’abreuver de sang humain.

Son cœur se serra alors qu’il avouait son terrible secret ~ Il senti la demoiselle se raidir, elle aussi, avant de commencer à trembler légèrement dans ses bras. Le simple fait d’effrayer Johanna était bien plus douloureux pour lui que tout ce qu’il avait subi durant, et après, sa mission avec la chef Asuna. Il ne pouvait tout simplement plus se résoudre à la perdre ~C’était étrange, probablement stupide, mais il ne s’en remettrait simplement pas. Il poursuivit, toujours sur le même ton implorant :

- Johanna… Soigne-moi… Je t’en supplie.

La jeune femme ne dit rien, restant silencieuse malgré la demande de son camarade Kurasu ~ Qu’allait-il faire si elle se levait et l’abandonnait à son sort misérable, refusant de le voir pour toujours? Ou si elle révélait à tout le monde son sinistre annonce…? Serait-il brûler, comme dans les anciennes années, ou on brûlait les sorcières et enfonçait des pieux dans la poitrine de ceux qu’on croyait être des vampires? C’était totalement irrationnelle, le génie devait l’être, mais n’y arrivait plus ~ Poussé au gouffre de la folie.

Elle finit par bouger, finalement, caressant tendrement les longs cheveux du Kurasu, le rassurant par ce simple geste. Il ne se laissa généralement pas touché, ou même approché, lorsqu’il était désespéré, mais la présence de Johanna lui semblait très naturelle, étrangement, elle ne le dérangeait pas. Peut-être parce qu’elle était son dernier espoir aussi… De sa voix si rassurante, elle lui souffla, chassant ainsi toutes ses peurs :

- Ne t’en fais pas… En science, tout est réversible. Et, crois-moi, s’il est possible de changer une petite orpheline en… ce que je suis aujourd’hui, il est possible de faire un homme d’un vampire.


Il voulait y croire ~ Il ne savait pas ce que la Hope avait traversé, mais s’accrochait au fait qu’elle s’en soit remis, éventuellement. Ce n’était pas le moment de lui demander, mais il aurait bien aimé savoir ce qu’elle avait vécu, son passée et ses diverses histoires… Et peut-être, un jour, lui parler de lui-même. Le génie avait un peu honte de son passé, bien que toutes les horreurs qui se produisaient dans la maison Jadziah n’était pas du tout de sa faute. Elle le sera plus fort, le brun sentant son torse se presser contre la jeune fille, et poursuivit, toujours aussi délicate qu’une fleur :

- Le processus risque d’être assez long, mais du temps… enfin, j’imagine que tu en as à revendre désormais.

Le génie se moquait du temps que ça prendrait, s’il pouvait le passer aux côté de la jeune fille ~ Mais éventuellement, elle allait vieillir et dépérir… Il fallait donc vraiment se dépêché! Il allait tout faire pour pouvoir… Pour pouvoir passer le reste de sa vie avec la jolie blonde, la voir sourire et rire, et en être la raison ~ Oui, il voulait la rendre heureuse, passer sa vie à le faire, si nécessaire. Elle continua, sûre d’elle-même :

- Je vais devoir appeler quelqu’un, qui se trouve au Japon. Cette personne devrait posséder les documents qui nous mettront sur la bonne voie.

Elle avait donc déjà des méthodes, des connaissances qui pourraient les aider… Il avait eu raison de lui faire confiance, vu son expertise et sa façon de toujours savoir par quoi commencer ~ Il considérait Johanna au même niveau que lui, tout comme le chef des Kaminari, Kain. D’ailleurs, ce dernier l’avait fait douter de son union avec Tina Sakura, des Asuna ~ Ils étaient très semblable, tous les deux, et le brun avait réalisé que peut-être, il y avait une autre façon de réaliser ce qu’il souhaitait vraiment. Enfin, pour le moment, il allait suivre celle qui se proclamait ‘’Reine des enfers’’. Il repoussa doucement et lui offrit un tendre sourire, encrant son regard dans le sien, pressant son front sur celui de la jeune femme. Il murmura, serrant ses épaules dans ses mains :

-Johanna… Tu ne sais pas… Tu ne sais pas à quel point tu m’aide…

Il prit une courte pause et poursuivit, fermant les yeux :

-Pas seulement avec la cure… Aussi… Aussi, juste en souriant, en riant… N’arrête jamais d’être heureuse Johanna… Soit le pour nous deux…

Puis il pressa de nouveau ses lèvres sur celle de la belle blonde, posant une de ses mains puissantes dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/03/2013
Localisation : vingt mille lieues sous les mers

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Kaarasu Takami/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   Lun 10 Juin 2013 - 21:09

Hell/Joh fin !

- Je vais devoir appeler quelqu'un qui se trouve au Japon. Cette personne devrait posséder les documents qui nous mettront sur la bonne voie.

Oui, maintenant la Yachiru savait par ou commencer. Elle avait en elle cette espèce de seconde nature qui lui l'empêchait de céder à la panique, pensant toujours à l'aspect rationnel des choses avant de se laisser emporter.

Cependant, elle n'osait pas se faire de faux espoirs avant d'être certaine que son plan fonctionnerait. Car, dans le cas contraire, elle serait brusquement renvoyée à la case départ, et n'aurait plus aucune base... Décevoir à ce point HellRoy serait intolérable. Voila pourquoi elle était convaincue d'y croire, cette fois ci.

Contacter la personne qui les auderait ne s'annonçait pas chose aisée. Johanna n'avait pas parlé (ni même reçu le moindre signe de vie, d'ailleurs) à cet homme depuis qu'elle avait fait son entrée au pensionnat de Seikoku, et elle savait bien qu'il lui en voulait toujours... pour des raisons qui lui échappaient encore partiellement. Par contre, elle avait dans l'idée que ses arguments arriveraient à le convaincre ~ La blonde pouvait se montrer très persuasive lorsqu'elle le voulait.

HellRoy la prit soudainement par les épaules, l'arrachant a sa planification mentale, et rapprocha son visage du sien jusqu'a ce que leurs fronts se touchent. La jeune sous-chef se perdit l'espace d'un instant dans ses yeux ou semblait bouillonner quelque chose d'indescriptible.

- Johanna... Commença-t-il. Tu ne sais pas... Tu ne sais pas à quel point tu m'aide...

L'anglaise lui sourit gentiment. Que croyait-il ? Elle n'aurait jamais pu se résoudre a l'abandonner à son triste sort... Surtout pas après tous les évènements qui s'étaient déroulés en ce jour.

- Pas seulement avec la cure... Poursuivit le Kurasu, fermant les yeux. Aussi... Aussi juste en souriant, en riant... N'arrête jamais d'être heureuse Johanna... Sois le pour nous deux...

La Yachiru ne put s'empêcher de rougir a ces mots, alors que son rythme cardiaque accélérait dangereusement. Elle aurait souhaité pouvoir répondre quelque chose de tout aussi poétique, mais le jeune homme ne lui en laissa pas le temps, l'attirant vers lui pour capturer ses lèvres dans un baiser passionné.

"N'arrête jamais d'être heureuse... Sois le pour nous deux..." Cette phrase sonnait beaucoup trop familièrement à ses oreilles.

"A partir de maintenant, Hanna, tu vivras pour nous deux." Voilà... C'était ce qu'il lui avait dit ce jour là. Ce garçon aux cheveux de feu qu'elle avait précipité dans la tombe. Celui qu'elle n'avait pas réussi a sauver...

Passant ses bras autour du cou d'HellRoy pour lui rendre son baiser, elle se jura que lui, jamais elle ne le laisserait sombrer. Ce baiser se prolongea plus longtemps que tous les précédents.

S'écartant gentiment, Johanna sourit & caressa doucement la joue du chinois, ses grands yeux sombres voilés d'affection.

- Je suis désolée... Murmura-t-elle. Je ne peux pas être heureuse pour nous deux, car cela implique que toi, tu ne l'es pas...

Elle lui vola un dernier baiser & se blottit entre ses bras, posant sa tête contre son torse pour se laisser bercer par les battements réguliers de son coeur.

Une profonde fatigue s'empara de la jeune sous-chef & elle se dit qu'elle devrait reprendre des forces avant de retourner affronter les Yachiru. À l'heure qu'il était, Koiza devait bien avoir répandu la nouvelle de son décès & bons nombre des gens de l'eau devaient la croire morte. Quelle ne serait pas leur surprise lorsqu'elle débarquerait, comme a son habitude ? C'en était presque amusant même si une soudre angoisse tordait les entrailles de Johanna. Comment allait-elle s'expliquer ? Kirito... Enfin, la réaction de Kirito demeurait son plus grand souci. Se rangerait-il du coté de son clan ou la croirait-il quand elle lui dirait que jamais elle n'avait voulu le trahir ?

Pour l'instant, elle ne voulait pas penser à ces choses là. Pour une fois, depuis longtemps, la jeune fille souhaitait pleinement profiter du moment présent. Elle soupira et ferma les yeux, appréciant la douce chaleur du corps d'HellRoy contre le sien & sombra peu a peu dans un sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"...Titre mignon..." (PV HellRoy)(FINI)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis un titre~ Kim E. Hong[FINI]
» Lisha le mignon petit chat ? Oui...Oui on peut dire ça... [Fini ~]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Ville de Seikoku :: Plage-
Sauter vers: