AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prez de Yuri

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prez de Yuri   Jeu 27 Juin 2013 - 10:32



Takahashi
Yuri Akina




Identity Card

.



©twiART



    ♦️. Nom : Takahashi.
    ♦️. Prénom : Yuri Akina.
    ♦️. Âge : 17 years old.
    ♦️. Sexe : * look her long black hair *
    ♦️. Origines : * look her kimono * Japanese.
    ♦️. Clan : Suzuka, I guess.
    ♦️. Pouvoir : Elle maîtrise et contrôle les vents, pouvant même jusqu'à déclencher des tempêtes violentes, des tornades, et autres vents violents.
    ♦️. Invocation : Un dragon très imposant, sans ailes, et transparent, ses écailles exposées au soleil deviennent traduisent toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Invocation nommée Ayame.



.Normals States of Mind, did you say... ?

.




Normale, Yuri ? Ah la blague.. Non, pas du tout. Son principal trait de caractère, étant la cause de sa personnalité, c'est qu'elle a beaucoup de mal à extérioriser ses émotions, quelles qu'elles soient.

Bien qu'elle soit de nature joyeuse, que certes elle a du mal à sourire mais cela lui arrive ( et pas qu'un peu ), un air mélancolique est toujours gravé sur son visage. Retirez-vous de suite de la tête qu'elle est asociale ; elle a simplement du mal à s'exprimer... Et bien, cela vous arrive bien d'être un minimum réservé, non ? C'est le cas de Yuri. Et ce, depuis sa plus tendre enfance.

Yuri est emplie d'un sentiment de compassion pour ce qui l'entoure, et est radieuse au printemps, comme si elle revivait après ces saisons de neige, ce qui satisfaisait beaucoup ses parents. Comme quoi, son prénom de Yuri ( Lys ) Akina ( fleur du printemps ) lui correspondait plutôt bien. La compassion qu'elle a pour le monde qui l'entoure l'a conduite à avoir des idéologies bien fixées.

Cependant... Yuri a développé une certaine froideur à cause de la stupidité de l'être humain. Oui, Yuri se montre toujours froide et glaciale, et l'est toujours un peu même avec ceux qui ont réussi à briser la glace, à avoir la confiance de la jeune japonaise. Mais est-ce que cette froideur a tout de même des avantages ?

En grand nombre, et parmi ces avantages se note la passion que Yuri a pour la lecture, l'écriture, et le visionnage de vrais films, et pas seulement les films commerciaux. Grâce à ses parents, Yuri est devenue une cinéphile et une lectrice aguerrie, ce qui a fortement développé l'intelligence de la jeune fille. Oui, Mlle Takahashi peut se réveler être une excellente stratège, de part sa pugnacité que son esprit de battante.

De plus elle déteste perdre son temps, elle a toujours dit " qu'elle avait tellement de choses à apprendre ", encore un résultat de son respect des bonnes manières. Réfléchie, elle connaît la vitesse mais pas la précipitation. Ses parents l'ont éduqué dans une valeur profonde et qui s'acquiert avec le temps : la sagesse. Pour son âge, Yuri est quelqu'un de sage. ... Heureusement tiens.


What are you seing ? She's a girl, that's all...

.



Malgré les origines japonaises de Yuri, quelque chose l'a vite distinguée des autres habitants du Japon. Ses yeux. Ses yeux qui étaient bleus, nous pourrons même aller jusqu'à dire qu'ils sont presque cyans. Voilà une chose qui n'est passée inaperçue.

Yuri resssemble à une poupée de porcelaine fragile. La blancheur de sa peau ainsi que sa douceur vous l'attesteront, et de loin. C'est surtout son visage qui ressemble tant à une poupée de porcelaine. Très fin, dessiné méticuleusement et minutieusement, les traits de son visage sont, pour ainsi dire, dans de parfaites finesse et douceur. Ses jambes sont fines, tout comme ses bras et ses doigts, et ses gestes sont toujours épreints de grâce et de lenteur.

Sa chevelure brune foncée au soleil, tirant sur un noir profond à l'ombre est tout à fait splendide, et lui arrive entre les fesses et les genoux. Deux de ses mèches qu'elle garde toujours à l'avant s'arrêtent en-dessous de sa poitrine. Le reste de sa chevelure brune prolixe est toujours dans son dos. A part pour les festivités, Yuri n'attache jamais ses cheveux, préférant laisser ses cheveux rythmer ses pas lents.

C'est lorsqu'elle se déplacera que vous remarquerez aussitôt sa souplesse, une souplesse qui saute aux yeux, accompagnée d'une agilité non-négligeable. Non seulement son corps est très bien dessiné, sa peau est blanche comme de la porcelaine, mais en plus, son corps est pire qu'élastique. Ah, vous l'avez enfin reconnue... Et oui, vous avez devant vous une Championne de Gymnastique Artistique, Synchronique et une Contorsionniste qui s'est jamais laissé détrônée.

Quant à ses vêtements, très aisé de vite les reconnaître. Elle ne porte que des kimonos, et privilégie grandemment les couleurs claires ; autant dire que tous les kimonos avec lesquels elle s'habille sont tous clairs. Des kimonos non seulement clairs... Mais cette fois-ci, sans exception, ils sont tous fleuris. Celui qu'elle porte le plus souvent est blanc, aux magnifiques motifs fleuris, dont la manche gauche est violacée par endroits. Kimono de soie... ? Naturellement, quelle question !

Lors de festivités, en revanche, Yuri prend plaisir à changer le quotidien et sortir le kimono rouge qu'elle a fait elle-même, avec l'aide - ô grand merci ! - de sa grande-tante... Et bien, le blanc c'est bien... Un peu de rouge de temps à autre, c'est bien aussi, non ?


~ Memoirs of a Japanese Princess ~

.



Yuri Akina Takahashi est née dans l'une des cinq familles les plus réputées du Japon, et des plus riches également. Elle a commencé très tôt la gymnastique, vers le début de ses trois ans, pour enchaîner et enrichir sa route avec le contorsionnisme une année plus tard, à ses quatre ans. Dès le début, Yuri était totalement passionnée par la gymnastique et ses contorsions, et s'est d'ailleurs rapidement distinguée dans ces deux arts.

En plus d'être née dans une des familles les plus réputées, les Takahashi étaient des aristocrates. Et c'est grâce à la grande tante de Yuri ( soeur de la grand-mère, quoi ), que la petite héritière laissa les robes de côté et préféra les kimonos. Cela avait fait naître des sourires dans beaucoup de personnes de la famille, mais tous l'encouragèrent dans ses passions.

Akina apprit par la suite à coudre, voulant elle-même créer ses kimonos. Son préféré, et bien, elle le fit bien tardivement, et d'ailleurs elle porte toujours actuellement. Non, ne sautez pas en conclusions : elle a fait plusieurs fois le même kimono. En soie batik directement importée de la fabrique royale d'Indonésie.

Yuri s'entraînait très souvent dans ses enchaînements de gymnastique et de contorsions dans l'immense propriété principale de la famille. Une propriété très grande qui était bordée par un bois de quelques kilomètres, et dont le reste n'étaient que collines fleuries, zones de plats, rivières surmontées des fameux ponts rouges... Il y avait en tout cinq Pavillons, pavillons immensément grands.

Les quatre premiers formaient un carré, dont le centre était un lac. Plutôt grand. Autour de ces pavillons, il y avait des jardins, et au-delà, les fameuses collines fleuries, avec quelques arbres de cerisier ou autres par-ci par-là. Au milieu des quatre Pavillons se trouvait le cinquième, beaucoup plus imposant que ceux qui l'entouraient. Le Cinquième Pavillon n'était pas construit sur le lac, il y avait une assez grande étendue de terre, cachée par le Pavillon Central qui était construit dessus.

Contrairement aux autres, ce Pavillon avait plusieurs étages, et depuis le dernier, on pouvait observer toute la propriété, jusqu'aux petit bois qui encerclait le tout, protecteur. C'est ici que vivait Yuri. C'est dans le Pavillon du Milieu, ou Doré de part la couleur de ses façades extérieures, que Yuri Akina s'était perfectionnée.

Grâce à sa grande-tante, Yuri passait aussi du temps dans les livres et dans les livres, et c'est à sept ans qu'elle visionna le célèbre Memoirs of a Geisha, qui restera à jamais l'un des préférés de Yuri. Sa grande-tante pleurait à chaque fois qu'elle voyait ce film, de douces larmes perlant ses yeux, pas nombreuses. La grande-tante de Yuri avait vécu cette époque-là.

Et d'ailleurs, c'est la grande-tante qui s'occupait majoritairement de l'héritière, les parents étant très occupés mais malgré tout présents pour leur fille. Malgré la personnalité de cette dernière, tout allait pour le mieux au sein des Takahashi. Enfin... Jusqu'à cet évenement.

Yuri Akina s'était mise aux Arts Martiaux. Beaucoup plus rapide, souple et agile que les autres, mais en revanche dotée de beaucoup moins de force musculaire. Détail qu'elle n'a toujours pas réussi à enlever, mais qu'elle compense bien avec son agilité, sa souplesse et sa vivacité. Bref, un soir, en rentrant de son entraînement, alors qu'elle marchait sur les collines fleuries, elle éternua à plusieurs reprises.

Chose normale, il faisait froid. Et il allait pleuvoir, mais cela n'était qu'un détail, elle avait son ombrelle. Le point anormal était plus que lorsqu'elle éternuait, elle se mettait à créer des vents violents autour d'elle qui la soulevaient du sol. C'est le majordome qui en resta bouche bée, elle, elle s'était évanouie.

Imaginez que chuter de plusieurs mètres pour atterrir dans les bras de son majordome pour une fille comme Yuri... Elle s'est évanouie. Une heure ou deux plus tard, arrivée dans le Pavillon du Milieu, dans son lit, la famille au grand complet qui discutaient dans le... Salon ? des paroles du majordome, Yuri se leva pour aller descendre, dire que tout allait bien.

La pluie battait son plein, elle s'apprêta à repartir, mais au vu des expressions des visages face à elle... Elle prit sa place sur un coussin, assise en seiza, et les décisions se prirent très rapidement. S'entraîner dans la propriété pour maîtriser ce pouvoir, mais interdiction de l'utiliser en-dehors. Yuri avait compris, et sa vie continua comme avant.. Enfin, presque comme avant.

C'est à l'âge de 17 ans que Yuri rencontra son invocation, un dragon sans ailes, pouvant toutefois voler, et qui était impressionnant par sa longueur. Après que le secret de la famille lui soit transmis, Yuri collectionnait dans son kimono diverses armes à feu, ainsi que des dagues. Oui, elle savait s'en servir... Secret de famille avons-nous dit. Elle s'entraînait sur son pouvoir tout en faisant des contorsions, et c'est là que son invocation apparut, miroitant le soleil et donna l'impression que chacune de ses écailles était un petit arc-en-ciel.

C'est peu après que la famille découvrit l'existence de Seikoku. Sur décision que Yuri reviennent durant les vacances, elle fut envoyée là-bas, avec pour seul moyen de transport son invocation, et pour bagages... A peu près toutes ses affaires, donc disons qu'Ayame ne connaissait pas la notion de poids - ce qui était en parti le cas, autant pour lui -.


Who is under the Screen... ? What ? But you know already, heeyyy !

.



    ♦️. Pseudo/Prénom : Rose, Yoru, Yuri, d'autres encore... x)
    ♦️. Âge: : I know that I have a one in my age... One year old, so ? Cool
    ♦️. Ce que vous aimez/détestez: : All/Nothing
    ♦️. Comment trouvez-vous le forum?: Very smart and elegant... Indeed, this fow is perfect.
    ♦️. Code :[Validé by Camille]

Revenir en haut Aller en bas
 
Prez de Yuri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Prez en formation...
» [PREZ] [TRESORIER] Besoin de la facture pour l'hotel.
» Momotaro (Prez' Finie)
» Prez de Nuage de Laine !
» Taga D. Tropico ! (Prez' Finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Cimetière des Fiches-
Sauter vers: