AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Clown and the Crow (PV Kaarasu )

Aller en bas 
AuteurMessage
Xie Mamoru Kotasu

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2013

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes:

MessageSujet: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Lun 9 Sep 2013 - 22:00

La porte du dortoir Mikari s’ouvrit brusquement, laissant apparaitre en puissance le Yachiru aux cheveux bleus, son éternel sourire sur le visage. Énergiquement, il s’assura d’être entendu par tous les membres du clan alors qu’il s’écriait : ‘’BONSOIR COPAINS MIKARI !!’’ ~ La plupart des-dit Mikari ne répondirent pas, habitué aux interruptions bruyantes de l’ainé Kotasu, d’autre aspirant peut être à devenir le préféré de leur chef, leur fit de joyeux bonjours.

Néanmoins, malgré toute les gentilles intentions des membres du clan de la mort, ce n’était pas ces derniers que le charmant hyperactif venait voir, mais bien son petit frère. Il s’empressa donc de pénétré dans la chambre à coucher de ce dernier hurlant de nouveau un ‘’Bonsoir’’, s’apercevant par la suite que l’adorable blond n’était pas présent. Il afficha une moue dépité avant de rapidement la changer pour un sourire malin ~Ça faisait un bon moment maintenant qu’il voulait fouiller la chambre de Noemi pour savoir ce que celui-ci aimait : Après tout, son anniversaire avançait maintenant à grand pas et il voulait lui offrir quelque chose de totalement extraordinaire !

Le Yachiru referma donc la porte derrière lui, le même sourire presque moqueur sur son joli visage ~ La pièce était incroyablement rose, et beaucoup d’objet mignons y étaient disposé ~ Un nombre incroyable d’ours en peluche régnait sur son grand lit de princesse et le Kotasu ne put s’empêcher de tirer la langue : Bien sûr, il adorait son cadet mais il attendait avec impatience le temps où il le verrait vieillir un peu.

Il ouvrit la large armoire de son petit frère, nombreuse boites lui tombant sur la tête, puis sur le sol, créant un vacarme épouvantable alors qu’il éclatait de rire, amusé par sa propre bêtise. Il repoussa les boites du bout du pied, remarquant qu’elles étaient remplit de friandises canadienne que leurs parents lui envoyait maintenant, accompagné de nombreux présent, fier du fait que leur fils était chef ~ Ce fait le rendait assez amère : Oh… Il n’était pas jaloux de Noe, loin de là, seulement leur parent ne comprenaient pas ce qu’être maitre dans ce lycée représentait et le danger dans lequel ça mettait leur plus jeune fils.

Puis, toujours souriant, comme à son habitude, il continua sa fouille : Beaucoup de robes roses à la gauche du meuble alors qu’à la droite, des vêtements en cuir récemment acheté pour plaire à sa jolie Asuna. Puis, un magnifique Yukata d’été, bleu, qu’il lui avait offert ~ Le simple fait de le voir la lui réchauffait le cœur : Noe l’appréciait vraiment… Non ?
Il secoua la tête et poursuivit ses recherches, faisant tomber nombres d’objets appartenant au chef du clan de la mort, créant toujours plus de bruit. Lorsque la porte s’ouvrit finalement, il se retourna vivement, un sourire incroyablement grand brillant sur son visage, alors qu’il saluait une deuxième fois ce qu’il croyait être le blond :

-OY LAPIN, JE T’ATTENDAIS !
Revenir en haut Aller en bas
Kaarasu Takami
Sous chef du clan Mikari
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2013
Localisation : De l'autre côté du miroir

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Johanna Hope/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Mar 10 Sep 2013 - 0:54

Avec le début de l’automne qui pointait le bout de son nez, emmenant avec elle les vents froid et les températures moins accommodantes, Kaarasu dormait beaucoup mieux ces jours ci. Effectivement, avec la chaleur laissant lentement place au froid, ses périodes d’insomnies raccourcissaient & il avait enfin meilleure mine (sans ses cernes de huit mètres sous les yeux). Il semblait plus en forme (semant encore davantage la méfiance chez les gens qui pourraient l’avoir sous-estimé) & son apparence avait quelque chose de plus soigné, bref, il se portait nettement mieux depuis le rougissement des feuilles dans les arbres, au grand bonheur de son chef (et au malheur de tous les autres).
 
 Et ce soir ci, il avait intérêt à être en forme, car Noe lui avait laissé la charge du clan de la mort en entier (ainsi que tout le travail qui allait avec) pour aller s’occuper de l’une de ses activités suspectes typique de lui. Enfin… peut-être qu’il n’avait juste pas envie de se charger de toutes la tâches d’administration qu’ils avaient sur le dos ces temps ci (avec l’arrivée de tous les nouveaux) & était allé se prélasser dans un quelconque coin secret, se félicitant d’avoir pu refiler tout le sale boulot a son bras droit.
 
 C’est donc après s’être tapé deux bonnes heures à fouiller dans la paperasse des dossiers que son cher androgyne favori semblait avoir choisit presque au hasard qu’il regagna le salon Mikari, & remarqua la mine inhabituelle des autres membres de son clan. Il les interrogea quelque peu d’un regard intrigué lorsqu’un véritable vacarme provenant de la chambre de leur chef le fit presque sursauter. Il se tourna vers les gens présents dans le salon, puis de nouveau vers la chambre, et haussa les épaules en s’engageant dans cette direction.
 
 Lorsqu’il constata que la porte n’était pas verrouillée, il se permit de l’ouvrir (malgré le léger hum… incident qui s’était produit à Tokyo lorsqu’il était entré par effraction dans la chambre de Noe). Il n’eu pas le temps de vraiment remarquer ce qui se passait lorsqu’une voix beaucoup trop énergique (lui écorchant les oreilles) lui lança fortement ;
 
- OY LAPIN, JE T’ATTENDAIS !
 
Décidément, cette personne n’était pas du tout Noe, et d’ailleurs, Kaarasu ne mit pas beaucoup de temps à l’identifier. Et puis, avait-il bien entendu ? Lapin ? Alors ces surnoms douteux, c’était de famille ?
 
- Certainement pas, non. Répondit-il froidement en passant devant le Yachiru pour voir ce qu’il mijotait.
 
 Visiblement, il avait entreprit une fouille en règle de la chambre de son cadet, à l’insu de ce dernier, de toute évidence.
 
- Dis, Kota-nii (ce qui revenait environ a « grand frère Kotasu » ne s’étant même pas donné la peine de lui trouver un surnom plus personnalisé), ton « lapin », puisque je me doute bien que ce n’est pas moi que tu attendais, ne risque pas d’être très heureux quand il verra toute la pagaille que tu as mis dans sa précieuse chambre, ne crois-tu pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Xie Mamoru Kotasu

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2013

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes:

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Sam 21 Sep 2013 - 22:20

- OY LAPIN, JE T’ATTENDAIS !

Malheureusement pour lui, il ne se retrouva pas face à face avec ledit lapin, mais plutôt avec son précieux sous-fifre. L’hyperactif ne parlait pas beaucoup avec Kaarasu Takami, étant à ses yeux une des seules personnes qui étaient désagréables à Seikoku. Même Tina, la chef Asuna, lui avait plu, d’une certaine façon ~ Mais à la vue du brun, il ne se sentait pas du tout enjoué. Le brun lui répondit alors sur un ton glacial qui dégoutait l’ainé Kotasu :

- Certainement pas, non.

Il haussa les épaules et retourna à ses fouilles, s’amusant à trouver les objets incongrues que son cadet gardait dans sa large commode ~ Nombreux jouets colorés que le blond n’avait probablement jamais touché mais avait trouvé jolis dans les vitrines : Un vrai petit écureuil, celui la… Ignorant le sous-chef du clan de la mort, espérant que celui-ci soit parti face au manque d’attention que le Yachiru lui donnait, il sursauta lorsque ce dernier poursuivit sur le même ton :

- Dis, Kota-nii, ton « lapin », puisque je me doute bien que ce n’est pas moi que tu attendais, ne risque pas d’être très heureux quand il verra toute la pagaille que tu as mis dans sa précieuse chambre, ne crois-tu pas ?

De nouveau, le Yachiru haussa les épaules, ignorant royalement le regard sanguin du brun. Il continua à farfouiller lorsqu’il tomba sur une assez grosse boite en bois, de jolies gravures la décorant subtilement. Sans aucune gêne apparente, il l’ouvrit et son contenue le fit sourire de façon assez cruelle, comme le joli blond avait l’habitude le faire.

À l’intérieur, de magnifiques poupées, probablement produite par l’androgyne lui-même, représentant différentes personnalités du lycée. Les chefs s’y retrouvaient tous, excepté Tina Sakura ~ (SA PETITE COPINE, IL LE SAVAIT.) Bien sûr, il n’en avait pas de lui-même, ce qui était assez pour le rendre heureux pour tout le mois à suivre ~ Mais ce qui lui faisait si plaisir était la petite figurine représentant le corbeau qui se tenait à ses côtés.

Normalement, le Yachiru aurait été assez inquiet de voir que son petit frère s’était mis au vaudou (nouvelle fascination étrange chez lui, apparemment) mais cette fois ci, ça lui donnait une façon de faire taire l'horrible garçon qui servait de sous-chef au clan Mikari. Il montra finalement la petite poupée au brun, ainsi qu’une série d’aiguilles et lui répondit, sur le même ton froid que l’autre éphèbe avait utilisé précédemment :

-Malheureusement pour toi, Kaarasu, je ne crois pas que ce soit moi qui le rende en colère ~  Il rit de façon énergique, avant de demander sur un ton qui lui ressemblait un peu plus : Qu’à tu encore fais de mal, dit moi?

Tous les Kotasu, sans exception, était bipolaire et Xie n’échappait pas à la règle. Il semblait généralement plus heureux que ces compères et la transaction était encore plus incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Kaarasu Takami
Sous chef du clan Mikari
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2013
Localisation : De l'autre côté du miroir

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Johanna Hope/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Dim 29 Sep 2013 - 23:14

- Dis, Kota-nii, ton « lapin », puisque je me doute bien que ce n’est pas moi que tu attendais, ne risque pas d’être très heureux quand il verra toute la pagaille que tu as mis dans sa précieuse chambre, ne crois-tu pas ?
 
 Pour toute réponse, le grand frère de Noe se contenta d’hausser les épaules, traitant le sous-chef Mikari comme s’il s’agissait d’un vulgaire moustique, ce qui irritait considérablement ce dernier. Il ne rajouta rien pour les quelques secondes qui suivirent, se disant qu’il serait pathétique de s’acharner à vouloir attirer l’attention d’un jeune homme aussi… inintéressant, et se leva même avec l’intention de partir (laissant à Noe lui-même le soin de protéger ses effets personnels), lorsque quelque chose attira son attention. C’était le mystérieux coffre que le garçon de l’eau venait de tirer de l’un des tiroirs de son cadet. Kaarasu ne put s’empêcher de s’en approcher discrètement, jetant un rapide coup d’œil par-dessus l’épaule de l’autre pour voir de quoi il s’agissait, et ce qu’il y vit lui fit froncer les sourcils.
 
 Des… des poupées vaudous ? Voila qui était très intéressant, et même tout à fait typique du style de Noe. Le jeune corbeau ne put s’empêcher de trouver la création tout à fait remarquable, et sa collection semblait très complète, quoique… tiens ? Elle était passée ou la fille des bois ? Et, à bien y regarder, l’autre énergumène aquatique ne s’y trouvait pas non plus… À moins que l’androgyne ne les ait simplement déplacés… Mais même là, c’était dur à croire.
 
 Visiblement tout fier de sa découverte, Xie sortit du tas une petite réplique du sous-chef Mikari, la brandissant sous ses yeux accompagnée de plusieurs aiguilles, alors qu’il avançait comme pour le narguer ;
 
- Malheureusement pour toi, Kaarasu, je ne crois pas que ce soit moi qui le rende en colère.
 
 Il s’esclaffa d’un rire gras & dynamique avant d’ajouter ;
 
- Qu’as-tu encore fait de mal, dis-moi ?
 
 Le brun ignora la question, fronçant les sourcils en fixant toujours la petite poupée à son effigie. Naturellement, Noe ne lui faisait pas confiance. C’était un fait, une vérité qu’il avait déjà accepté depuis des lustres. Mais, qu’avait-il réellement derrière la tête ? Quel genre d’homme était devenu ce blond bipolaire qui, dès leur toute première rencontre, lui avait concédé tous les pouvoirs du clan avant de les lui reprendre de façon à la fois insidieuse et brutale ?
 
*Il est contre toi depuis le tout début…* Lui souffla une voix.
 
*Hahahahaha ! Quel imbécile tu fais, Kaaaaaarasu ! Hahahahaaa !*
 
*Réfléchis, Kaarasu. Si le chef est contre toi, le clan ne tardera pas à s’y mettre aussi. Ils te pourchasseront jusque dans ton sommeil, te tendront des pièges jusqu'à ce que tu tombes dans leurs filets et à ce moment là… Tu auras perdu le jeu.*
 
*Prends garde, tu n’es pas en sécurité ici.*
 
 Le jeune sous-chef serra les poings, soudainement prit d’une malsaine pulsion meurtrière qu’il devait tout faire pour réprimander. Tuer l’aîné de son chef ne serait certainement pas une bonne chose… Assurément, Noe lui ferait payer au centuple, de façon très douloureuse et au final, ça ne valait pas la peine. Mais, il se sentait atrocement oppressé, avec la désagréable sensation que quelqu’un le fixait et qu’il ne pourrait être tranquille que lorsqu’il aurait séparé la tête du Yachiru du reste de son corps.
 
 Allons, il fallait se calmer…
 
 Le jeune homme inspira légèrement et releva la tête vers le Kotasu, son sourire détaché & moqueur habituel de retour sur son visage. Au final, son moment d’angoisse n’avait duré que 2 ou 3 secondes tout au plus. Il eut un léger rire tout  fait innocent et gratifia son interlocuteur d’un ;
 
- Tu es plus amusant que je ne l’aurais cru, Kota-nii… Et, tu as bien raison en ce qui concerne ton petit frère. Lui & moi… n’avons pas la moindre sympathie l’un envers l’autre. Mais bon, il reste tout de même mon supérieur, et un chef... hm... remarquable, alors pourquoi vouloir créer de l’animosité là ou il y a équilibre  -aussi fragile soit-il -?
 
Il marqua une petite pause, le temps de remettre en place les précieuses poupées et de refermer le coffre (se disant que Noe aurait avantage a verrouiller ce truc la…) avant d’ajouter sur le même ton complice ;
 

- Allez, au fond, tu es tout aussi tordu que moi… 
Revenir en haut Aller en bas
Xie Mamoru Kotasu

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2013

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes:

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Dim 27 Oct 2013 - 20:18

- Malheureusement pour toi, Kaarasu, je ne crois pas que ce soit moi qui le rende en colère.

Il ne put s’empêcher de rire, excessivement heureux d’avoir le dessus sur l’horrible petit microbe qui servait de sous-chef au Mikari. Il s’approcha du petit brun, la poupée toujours tenue sous ses yeux vermeils, le même sourire malsain imprimé sur son visage habituellement doux. Il poursuivit sur le même ton sombre, qui ne lui ressemblait pas du tout :

- Qu’as-tu encore fait de mal, dis-moi ?

Malgré le fait que Noe agissait souvent froidement avec son ainé, il allait souvent le voir pour se confier ou bien se cacher du monde extérieur. L’homme poupée lui parlait de tout, sachant que l’hyperactif n’allait pas aller raconter ces secrets à qui voulait bien les entendre. Souvent, les craintes de l’androgyne était face au corbeau qui se tenait devant lui, le blond ayant toujours peur de se faire poignarder dans le dos par ce dernier. Alors au fil des nuits, alors qu’il serrait son petit frère dans ses bras puissant, son cadet tremblotant faiblement, assaillit de toutes parts par des imbéciles qui ne comprenaient pas qu’il était gentil au fond, il avait appris à détester le Takami.

Kaarasu sembla choqué par les révélations du Yachiru et ne dit rien pendant un moment, apparemment prit dans un conflit intérieur avec lui-même. Comme tous les Kotasu, Mamoru était bipolaire et malgré le fait qu’il était infiniment gentil, il appréciait voir la douleur et le doute sur le visage de son opposant. Néanmoins, le corbeau se reprit rapidement, souriant de façon sinistre et désagréable lorsqu’il avança d’une voix enfantine, comme amusé :

- Tu es plus amusant que je ne l’aurais cru, Kota-nii… Et, tu as bien raison en ce qui concerne ton petit frère. Lui & moi… n’avons pas la moindre sympathie l’un envers l’autre. Mais bon, il reste tout de même mon supérieur, et un chef... hm... remarquable, alors pourquoi vouloir créer de l’animosité là où il y a équilibre  -aussi fragile soit-il -?

L’ainé Kotasu eut un frisson de dégout ~ Principalement car il savait qu’il mentait, et que le petit brun avait besoin autant stratégiquement de son petit frère qu’émotionnellement, mais aussi car il ne voulait pas être considéré comme ‘’amusant’’ par un personnage aussi désagréable. Ses muscles se tendirent lorsque le Mikari s’approcha de lui, mais il se détendit lorsqu’il vit que ce dernier ne faisait que ranger les ‘’joujoux’’ de son adorable cadet. Il referma le coffre et se retourna vers lui pour ajouter sur le même ton :

- Allez, au fond, tu es tout aussi tordu que moi…

Il vit rouge et ne put s’empêcher d’agripper le brun par le col, le poussant contre le mur, gardant son emprise sur lui ~ Les yeux rempli de colère, il fixa le Takami un moment, la mâchoire serré avant de le laisser retomber sur le sol, s’éloignant lentement du jeune homme. S’il était physiquement plus imposant que l’autre éphèbe, ce dernier était sous-chef et, par extension, beaucoup plus puissant que lui.

Il n’était cependant pas vraiment effrayé par une vengeance du corbeau, sachant que celui-ci ne lui ferait pas de mal s’il ne voulait pas affronter la poupée qui servait de chef au clan de la mort. Car oui, Noe surveillait les faits et gestes, allées et retours de son grand frère, s’assurant qu’absolument rien ne lui arrive. Si quelqu’un venait à lever la main sur son ainé, le puissant Mikari décapiterait l’attaquant, donnant ses restes en guise de repas à son serpent. Le Yachiru se laissa choir sur le lit rose, sans quitter Kaarasu des yeux lorsqu’il affirma, sur le même ton sérieux :
 

-Je sais que tu mens. Tu as besoin de lui. Pas juste en tant que chef…

Il marqua une courte pause avant d’ajouter :

-Tu dois avoir bien peur… Tu sais qu’il se moque de ce qui t’arrive.

C’était faux, un odieux mensonge ~Si Noemi Kotasu était un peu effrayer par les gestes de Kaarasu, ne lui faisant absolument pas confiance, il l’appréciait beaucoup et ne voulait  pas qu’il lui arrive du mal et ce, Mamoru décida que le brun ne devrait jamais le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Kaarasu Takami
Sous chef du clan Mikari
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2013
Localisation : De l'autre côté du miroir

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Johanna Hope/Azuki Kanra/Leah B. March

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Sam 9 Nov 2013 - 20:11

- Allez, au fond, tu es tout aussi tordu que moi… Ne crois-tu pas ?
 
 Le jeune brun émit un léger ricanement sardonique a ces mots –sachant pertinemment que l’aîné des Kotasu n’était pas exactement celui qu’il désirait montrer ou même tout bonnement, celui qu’il désirait être- et releva les yeux pour contre attaquer la nouvelle réaction du Yachiru, mais celui-ci ne lui laissa aucun temps de répit, l’empoignant à la gorge comme sous l’emprise d’une rage soudaine. Son regard qu’il encra dans celui du corbeau lui arracha un sourire. Il ne se débattit aucunement, ayant l’habitude de se laisser brutaliser. Au fond, il savait bien que les gens qui lui en voulaient n’en avaient pas après lui personnellement, mais bien après leurs propres démons, qu’il avait simplement réussi à faire ressortir.
 
 Cet énergique jeune homme de coutume si joyeux et dynamique démontrait présentement une face de lui que, sans doute, il n’espérait pas que tout le monde voie. Et ce regard… C’était celui d’un véritable monstre. Ce qui enchantait le corbeau, aussi malsain cela puisse-t-il être. Il avait un réel don pour faire ressortir ce qu’il y avait de plus mauvais au fond des gens.
 
 Et c’était la son jeu favori.

Lorsqu’il fut brutalement relâché sur le sol, Kaarasu n’avait pas perdu une miette de son demi-sourire agaçant et suivit des yeux l’aîné Kotasu alors qu’il se dirigeait vers le grand lit de son frère.
 
- Je sais que tu mens. Dit finalement le Kotasu. Tu as besoin de lui. Et pas juste en tant que chef…
 
  Le brun eut un soupir condescendant et s’apprêta à répondre lorsque son interlocuteur ajouta ;
 
- Tu dois avoir bien peur… Tu sais qu’il se moque de ce qui t’arrive.
 
 Peur… ? Non… Impossible. Dans un rêve, dès que la peur devient insupportable, on se réveille. Non ? La peur, la douleur, l’angoisse, la solitude… Tout cela n’était que poussière, dans les rêves. N’est-ce pas ?
 
 La seule peur qui rongeait Kaarasu de l’intérieur depuis un petit moment était celle de ne jamais plus pouvoir se réveiller.
 
 Il secoua la tête pour chasser ces pensées désagréables et se concentra de nouveau sur le Yachiru qui attendait surement une réponse. Il se releva doucement et, sans accorder un seul regard à son rival du jour, lança d’un ton dédaigneux ;
 
- Comme c’est attendrissant… Laisse-moi t’apprendre quelque chose, très cher. Dans le monde ou nous vivons, il n’y a que les forts qui survivent, à la fin, Les faibles meurent, et personne ne les regrettent.
 
Sur ce, il s’approcha du Yachiru, avec une cruelle envie de le réduire en miettes, mais se ravisa a la dernière minute… Il valait mieux économiser un peu le temps qu’il lui restait à vivre. Oui, car, avec tout le monde qui aurait aimé le voir mort, ça ne prendrait pas bien longtemps avant que quelqu’un réussisse à avoir sa tête… Et étrangement, il n’était pas tellement nerveux avec ça.
 
 Il sortit de sa veste un petit flacon translucide rempli d’un liquide violet clair, et le donna nonchalamment à Xie avec un petit sourire complice.
 
- Hanna-chan devrait avoir besoin de ça dans les prochains jours… Alors ne le perds pas !
 
 Il lui sourit de nouveau, cette fois-ci beaucoup plus joyeusement, et s’éclipsa de la chambre de Noe, d’une démarche beaucoup plus légère que ne l’étaient son esprit et son cœur.  


 Fini pour Kaa o/
Revenir en haut Aller en bas
Xie Mamoru Kotasu

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2013

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes:

MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   Dim 1 Déc 2013 - 20:15

- Tu dois avoir bien peur… Tu sais qu’il se moque de ce qui t’arrive.

Le brun le fixa un moment et le Yachiru devina qu’il réfléchissait : être Kaarasu ne semblait pas être une chose très facile, en fait… Il croyait réellement que Noe ne se souciait pas du sort de son cadet : Pourquoi le ferait-il? Le corbeau était un petit être crapuleux et incroyablement laid, selon lui. Mais surtout, infréquentable.

Kaarasu sortit de son petit monde imaginaire, se relevant et le regardant dans les yeux à son tour, son petit sourire insupportable toujours imprimé sur son visage de singe ~ Bien qu’il commençait à regretter son élan de violence de plutôt, l’hyperactif avait terriblement de lui tordre le cou, de lui casser la nuque comme s’il aurait été un vulgaire volatile. De sa voix nasillarde, le Mikari répondit, hautainement :

- Comme c’est attendrissant… Laisse-moi t’apprendre quelque chose, très cher. Dans le monde ou nous vivons, il n’y a que les forts qui survivent, à la fin, Les faibles meurent, et personne ne les regrettent.

Le sous-chef du clan de la mort s’approcha dangereusement et, bien qu’il ne le montra pas, Mamoru voulu se sauver dans les couloirs jusqu’à ce qu’il soit bien en sécurité entre Kirito et Johanna. Bien que Kaarasu soit maigrelet et semble être aussi fragile que son adorable cadet, ça n’empêchait pas que tous les deux étaient à la tête des Mikari et donc, naturellement, bien plus fort que lui.

MAIS IL N’ÉTAIT PAS UN COUARD, HEIN? Loin de la hmph… (Il fut tout de même soulager lorsque le Mikari sembla se raisonné et arrêta de venir vers lui) Et s’il avait été dans une autre situation, il aurait même été cent-mille fois plus courageux! Par exemple… Si Canna aurait été là, c’est très certain qu’il aurait eu beaucoup plus de… euh… Testostérones. N’EN DOUTEZ PAS, SURTOUT!

Le Takami mit la main dans sa poche et Xie, malgré lui, eut un mouvement de recul (C’ÉTAIT PEUT ÊTRE UN FUSIL!) ~ Heureusement pour lui, cependant, c’était seulement une potion magique. Kaarasu lui fit un sourire qu’on aurait pu qualifier d’amicale, ce qui surprit beaucoup le garçon de l’eau et lui tendit la petite fiole, accompagnant son geste de paroles :

- Hanna-chan devrait avoir besoin de ça dans les prochains jours… Alors ne le perds pas !

Hanna-Chan? JOHANNA?! IL AIMAIT BIEN JOHANNA, ELLE ÉTAIT JOLIE. Et il n’était pas un imbécile, il n’allait pas perdre la potion magique de la belle sirène! D’ailleurs, il se demandait bien à quoi elle servait! Bah… L’hyperactif lui poserait la question plus tard! (Il ne se posa aucune question sur le fait que Kaarasu donnait des fioles de liquides à sa chef, ça ne lui passa même pas à l’esprit.)

Le corbeau quitta la chambre de son cadet sans rien demander de plus et, quelques minutes plus tard, le Kotasu en fit de même, laissant derrière lui un véritable désordre. Il eut le pressentiment, en entrant dans la chambre de Johanna, qu’il ferait mieux de ne pas parler de cette aventure à personne, ABSOLUMENT PERSONNE. Il laissa la petite bouteille sur l’oreiller de la jolie blonde avec un bout de papier ou il avait marqué son nom à côté, ainsi, la Hope saurait qu’il voulait lui parler. Il haussa les épaules en sortant de la pièce… Tentant d’oublier l’étrange après-midi qu’il venait de passer, quand à Noe, il avait oublié ce qu’il voulait lui révélé.

Fini aussi pour Mamoru Cool <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Clown and the Crow (PV Kaarasu )   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Clown and the Crow (PV Kaarasu )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Lycée :: Les Dortoirs :: Dortoirs Mikari-
Sauter vers: