AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyu Tanako

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : la ou les oiseaux sont roses xD

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Ruby Riuji

MessageSujet: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Lun 30 Sep 2013 - 19:30

Pour son premier jour au lycée de Seikoku, Miyu s'était plutôt bien débrouiller. Elle avait rempli tout son dossier d'inscription en une après midi. Elle n'avait malheureusement pas encore rencontrer les membres de son clan, mais elle essayait de se convaincre que ca se passerait bien. Ce soir, la jeune fille n'as aucunement envie de se coucher, elle décida de se sauver de son dortoir pour aller se balader dans la forêt non loin d'ici. Miyu aimait se promener la nuit, les ombres était omniprésente et elle se sentait bien. C'était plutôt rare alors elle adorait ça. Elle se promena ainsi dans la forêt pendant un long moment. Lorsqu'elle entendit un hurlement de loups, la jeune femme se figea nette et fit apparaître sa faux des ombres dans sa main droite. Elle se retourna vivement en sentant que son ennemi arrivait par derrières. Un loup... mais pas un loup normal, celui ci faisait au moin trois fois sa taille et avait des yeux jaunes étincelant. A la grande surprise de la jeune femme, le loup se mit en équilibre sur ses pattes arrières; Pas un loup... un loups garous. La jeune femme esquiva avec grâce chacune de ces attaques et finit par lui couper la tête avec sa faux. Le cadavre du loup s'écroula au sol et elle essuya le sang qui avait gicler sur sa joue. Miyu aimait se battre,certes, mais elle ne s'était jamais battu contre des loups garous. Elle sursauta lorsqu'elle vit trois nouveau loups garous arriver puis l'encercler. D'accord... ca n'allait pas être facile. Elle commença a se battre, évitant les attaques des fauves, mais elle finit par se prendre un coups de pattes qui lui lacéra le coup, déchirant au passage le haut de sa robe, laissant entrevoir son sous vêtement. La blessure la faisais souffrir, elle n'allait peut être pas y arriver finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Lun 30 Sep 2013 - 19:57

L’androgyne blond revenait lentement vers le lycée, les mains encore toutes tâchés de sang, un sourire cruel dessiné sur son visage doux. Plus tôt dans la soirée, il avait quitté les Mikari, un mal de tête semblant vouloir lui faire exploser la cervelle alors que les membres du clan de la mort devenaient d’avantage bruyant de minutes en minutes. Le Kotasu appréciait beaucoup ses disciples, il avait simplement beaucoup de travail sur les bras et ceux-ci ne lui facilitait pas vraiment la chose ~ Seulement, pouvait-il vraiment leur en vouloir ? Lui-même avait le cœur à la fête avec tous les nouveaux qui rejoignaient ses rangs. Le clan de l’homme poupée n’était absolument pas apprécier au sein du lycée et être en plus grand nombre les aideraient certainement à survivre.

Soudainement, un cri infâme déchira la quiétude de la nuit et le fit sursauter ~ La vipère était bien au courant que la forêt était pleine de créatures horribles et qu’il n’avait pas grand-chose à craindre d’elles, vu sa puissance (et surtout un corps artificiel, indestructible), les bêtes ne pouvaient pas vraiment le blesser. Néanmoins, il grimpa dans l’arbre le plus proche, curieux de voir qui avait poussé une telle exclamation.

Il aperçut alors une demoiselle, faux à la main, coupant sans pitié apparente la tête de l’animal devant elle ~ De toute évidence… C’était une Mikari. Il avait jeté un coup d’œil à la fiche de celle-ci le matin même, et s’il se rappelait bien, elle se nommait Miya... Non, Miyu Tanako. La jeune fille semblait assez bien se débrouillé, ce qui le satisfaisait et cette vérité fit apparaitre un joli sourire sur sa bouille d’ange. D’autre loup arrivèrent alors, entourant son nouveau disciple qui ne semblait pas vraiment savoir comment réagir… Et bien : c’était le moment d’entré en scène !

Le chef du clan de la mort quitta alors son perchoir, sa propre faux se matérialisant dans sa main osseuse et, en l’espace de quelques secondes, il avait éliminé les bêtes et était retourner dans son arbre, regardant la Tanako de haut. Le sang avait souillé ses vêtements de cuir et avait coulé sur ses joues, néanmoins, il gardait toujours son sourire malsain, lorsqu’il avança de sa voix mielleuse :

-Il n’est pas très sécuritaire de s’aventurer seule en pleine nuit, Miyu…. Tu dois savoir qu’on peut trouver ici bien pire que de vulgaires bêtes assoiffés de violence.

Il marqua une courte pause avant de reprendre sur le même ton suave :

-Dit moi… Pourquoi ne pas être resté dans le dortoir Mikari ? Ya-t-il quelque chose qui te dérange, par hasard ?

Il était bien important qu’il le sache ~ Même s’il plaisantait un peu la jolie demoiselle, il s’inquiétait réellement pour ses membres et savoir que l’une d’entre elle aurait pu mourir pendant la nuit ne le rassurait pas du tout.

~ ~ ~ ~



~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Miyu Tanako

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : la ou les oiseaux sont roses xD

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Ruby Riuji

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Lun 30 Sep 2013 - 20:16


Miyu était en difficulté, en danger même. Elle ne s'était jamais battu contre ces créatures. Pourtant, elle savait se battre, et bien. Elle évita les attaques de l'un des loups garous par un enchaînement gymnastique avant de le décapiter, comme le précédent. Un autre loup fonça sur elle , elle n'eu pas vraiment le temps de réagir, Aussi rapide qu'un serpent, un jeune homme apparut de nulle part et tua les loups en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Il grimpa en haut de l'arbre et toisa la jeune femme avec un sourire malsain. La jeune femme ne put s’empêcher de sourire a son tours en le voyant ainsi, couvert de sang , le sourire au lèvre, aucun doute, c'était un Mikari. Miyu porta une main a son cou en grimaçant. La blessure la faisais souffrir et elle perd beaucoup de sang. Elle devra surement passer a l'infirmerie en rentrant au lycée, ce qui ne l'enchante pas. Miyu as horreur des hôpitaux  des infirmeries et autres cabinet de médecin  elle ne supporte pas ça.La jeune femme releva la tête vers le jeune homme lorsqu'il lui adressa la paroles.

-Il n’est pas très sécuritaire de s’aventurer seule en pleine nuit, Miyu…. Tu dois savoir qu’on peut trouver ici bien pire que de vulgaires bêtes assoiffés de violence.

La jeune femme ria sarcastiquement avant de déclarer de son ton habituel, froid et distant.

- Ne comptez pas sur moi pour vous remerciez, je ne suis pas de ce genre.
La jeune fille recula d'un pas alors qu'elle se rendit compte que le jeune homme en question connaissais son prénom. Elle sentit son pouls s'accélérait. et sa main libre se resserra autour de sa faux. Tout ses sens était en alerte. Son instinct pourtant ne la tromper pas, elle ne le considérais pas comme un ennemi, mais pas comme un amis non plus. Miyu n'était pas du tout rassurée en sa présence, L'aura qu'il dégageais était bien sombre... elle n'en avait encore jamais ressentit de telle. Comment ce parfait inconnu connaissait-il son prénom ? Elle ne l'avait jamais rencontrer, elle s'en serais quand même souvenue.


-Dit moi… Pourquoi ne pas être resté dans le dortoir Mikari ? Ya-t-il quelque chose qui te dérange, par hasard ?
La jeune femme fronça les sourcils. Elle était assez surprise par la question mais il avait dis ça d'un ton mielleux et rassurant, ce qui stressa encore plus la jeune femme. Essayait-il de la duper  pour mieux la poignarder ensuite ? Miyu pesa le pour et le contre puis finis par lui répondre, toujours sur la défensive.


-Qui êtes-vous ? Je ne vous ai jamais vu alors comment avez vous connu mon prénom ? J'était mal dans ma chambre... J'avais besoin de prendre l'air alors je suis sorti. Je ne pensais pas tomber sur... "ces choses". J’apprécie sortir la nuit, l'obscurité me plait.

La jeune femme n'avait pas l'habitude de se livrer ainsi a un parfait inconnu, mais bizarrement  elle n'avait pas l'impression d'être gênée de lui parler ainsi. Peut être parcequ'elle savait qu'il pouvait la comprendre, parce qu’il était un Mikari, comme elle. Malgré cela, elle rester méfiante. Elle grimaça en enlevant la main se son cou et en l'observant. Elle perdait plus de sang qu'elle le pensais. 
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Jeu 3 Oct 2013 - 20:42

- Ne comptez pas sur moi pour vous remerciez, je ne suis pas de ce genre.

Il n’avait rien demandé ~ Qu’elle jeune fille effronté! Les jeunes ne savaient vraiment pas apprécier ces gentilles attentions … Elle recula, par la suite, comme soudainement effrayé par le chef Mikari. Ce dernier s’installa plus confortablement sur la branche, appuyant son dos contre le tronc solide de l’arbre. Au bout d’un moment, il finit par s’enquérir, curieux et passablement inquiet pour son nouveau disciple :

-Dit moi… Pourquoi ne pas être resté dans le dortoir Mikari ? Ya-t-il quelque chose qui te dérange, par hasard ?

La jolie Mikari fronça les sourcils, comme mécontente ~ Pouvait-elle vraiment lui en vouloir de s’intéresser à ses membres et à ce qui les perturbait? Les gens ne lui donnaient vraiment pas assez de mérite… Être le méchant était plus difficile que s’en avait l’air! Noe Kotasu n’était pas un monstre, loin de là, et c’était probablement ce qui faisait peur aux élèves ~L’androgyne était humain et cela prouvait que la race humaine était capable des pires horreurs pour obtenir toujours plus de pouvoir.

La demoiselle le regarda un moment, craintive, et finit par demander, semblant quelque peu hésitante :


-Qui êtes-vous ? Je ne vous ai jamais vu alors comment avez-vous connu mon prénom ? J'étais mal dans ma chambre... J'avais besoin de prendre l'air alors je suis sorti. Je ne pensais pas tomber sur... "Ces choses". J’apprécie sortir la nuit, l'obscurité me plait.

Naturellement, elle ne pouvait pas savoir qui il était après être arrivé seulement le matin ~ L’homme poupée fit tout de même la moue, l’espace de quelques secondes avant de ré-ancrer son regard dans celui de la jeune fille. Les Mikari étaient généralement confortable, tapit dans les ombres, mais il était étrange qu’elle ne se sente pas chez elle dans le, pourtant charmant, dortoir Mikari.

Le blond sourit et sauta en bas de son perchoir, de façon à arriver nez-à-nez avec la Tanako ~ Après l’avoir minutieusement observé, il finit par répondre, aussi suave et fourbe qu’un dangereux serpent :

-Je suis Noemi Kotasu . . . Chef du clan Mikari.

Le Kotasu marqua une courte pause avant de reprendre, lui tendant une main, le même sourire toujours imprimé sur son visage de poupée :

-Maintenant… Si nous rentrions, ma très chère Miyu…?
 

~ ~ ~ ~



~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Miyu Tanako

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : la ou les oiseaux sont roses xD

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Ruby Riuji

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Ven 4 Oct 2013 - 8:46

Le jeune inconnu changea de position, s'installant plus confortablement dans l'arbre, calant son dos contre le large tronc. La jeune Mikari en profita pour l'observer un peu. Il avait vraiment des airs angélique, ce visage fin, ce teint pale et ces yeux... envoûtant  Miyu ne savait pas vraiment comment réagir a tout ça, il venait quand même de lui sauver la vie, et elle mourrai d'envie de le remercier, mais que voulez vous ? Elle a sa fierté elle aussi. Une petite moue se dessinna sur le visage du Mikari et Miyu se retint de sourire. Il avait l'air tellement... innocent et angélique que c'en était d'autant plus diabolique. Le jeune homme descendit de son perchoir, se retrouvant en face de la jeune femme et il déclara d'un ton fourbe et suave :
-Je suis Noemi Kotasu . . . Chef du clan Mikari.

La jeune femme écarquilla les yeux et sa faux disparu aussitôt. Qu'elle était stupide ! Elle venait d'être arrogante et hautaine alors que ce mystérieux jeune homme n'est autre que son chef de clan. La jeune fille se sentit mieux, en sécurité désormais. Elle avait imaginer son chef de nombreuse fois mais il est vrai qu'elle ne s'était vraiment pas attendu a ça. Elle s'inclina maladroitement et baissa la tête.

- Pardonnez mon arrogance... je ne savais pas... je m'en excuse.

La jeune femme n'avait jamais émise d'aussi sincère excuses et ça lui faisait bizarre. Elle finit par relever la tête vers son chef, confuse et déboussolée. Ce n'était pas dans son habitude d'être "gentille" avec les gens aux premiers abords, ce qui explique son attitude. Miyu as évidemment beaucoup d’estime envers son chef et regrette amèrement ces actes et ces paroles.

-Maintenant… Si nous rentrions, ma très chère Miyu…? 


Le chef du clan Mikari souriait et Miyu lui décrocha un sourire angéliquement beau. Il était tellement rare de la voir sourire que c'était comme si son visage s'illuminait. Nomi tendit sa main a  la jeune femme qui glissa presque aussitôt sa paume contre la sienne. On aurait pu croire a un vieux film, mais Miyu trouvais ca attentionnée et même très galant de la pars de son chef. Il avait l'air de prendre soin des membres de son clan et la jeune Mikari en était enchantée. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle se sentait utile. Chaque personne est utile dans un clan, certes, mais elle n'avais jamais ressenti cette sensation, comme si le clan Mikari était une grande famille.

- Avec grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Mar 15 Oct 2013 - 20:06

-Je suis Noemi Kotasu . . . Chef du clan Mikari.

La jeune demoiselle sembla surprise par l’affirmation du blond ~ Il était vrai que lorsqu’on songeait au chef du clan de la mort, Noe n’était pas vraiment le profil que l’on imaginait. Néanmoins, la plupart considéraient après avoir rencontré celui-ci que le poste lui allait à merveille. . . Peut-être un peu trop même. Miyu fit disparaitre sa longue faux et baissa timidement la tête avant de lui répondre d’une toute petite voix :

- Pardonnez mon arrogance... je ne savais pas... je m'en excuse.

L’androgyne sourit ~il était rare que les Mikari soit polie ~ ceux-ci étaient parfois aimable avec leur supérieur mais très peu le considérait comme un chef. Ci quelque un d’entre eux le traitait avec respect, c’était seulement pour bénéficier de sa protection : C’était bien connu, les huit chefs avaient des pouvoirs étonnement puissant, bien plus que ceux des élèves réguliers. La voix douce, comme s’il cherchait à rassurer sa nouvelle disciple, il répondit finalement à la jolie demoiselle :

-Maintenant… Si nous rentrions, ma très chère Miyu…?

La jeune fille lui sourit à son tour et le chef du clan de la mort en fut presque attendris ~ À sa façon (considérant qu’elle venait de trancher une énorme bête) elle semblait fragile : Comme si elle avait été laissé trop longtemps de côté. La majorité des élèves de Seikoku avaient un passé terriblement difficile et il était normal qu’ils se renferment sur eux-mêmes et donc l’androgyne était heureux de voir la petite Tanako s’en remettre si facilement à lui.

L’homme poupée tendit la main à sa nouvelle camarade, cette dernière l’agrippant doucement, ses yeux brillant d’une agréable lueur, comme si la Mikari était incroyablement heureuse. La scène semblait romantique et les deux adolescents serein mais naturellement, il en était rien : Noemi Kotasu était fourbe, méchant et cruel et l’androgyne se doutait bien que Miyu lui était semblable, les Mikari l’étaient tous. De sa petite voix, elle se fit entendre :

- Avec grand plaisir.

Et donc les deux lycéens repartir vers l’école, le blond gardant toujours la main de la jeune fille dans la sienne, comme pour lui assurer qu’elle était la bienvenue dans le sombre clan de la mort. Il releva la tête vers le ciel et senti sa gorge se serrer, soudainement prit d’un malaise. Sans savoir pourquoi, il avait l’impression que plus jamais il ne verrait l’automne, comme à l’hiver, il allait également s’éteindre. Récemment, le Kotasu éprouvait beaucoup de sentiments comme celui-ci, n’en parlant cependant à personne ~ Il pensait en glisser un mot à Kaarasu, mais savait que ce dernier allait utiliser ses peurs contre lui, et c’était préférable d’éviter que le brun ai une quelconque emprise sur sa personne.

Ils marchèrent un moment, tous les deux, seul le vent dans les feuilles mortes venant troubler le silence. Au bout de quelques minutes, bien que l’atmosphère n’eut rien d’oppressent, l’androgyne sentit qu’il devait briser le calme qui s’était installé. De sa voix suave, comme s’il était parfaitement en contrôle malgré les craintes qui faisaient battre son cœur, il demanda à sa nouvelle protégée :


-Dit moi . . . Miyu, y-a-t-il quelque chose qui te terrifie ?

 

~ ~ ~ ~



~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Miyu Tanako

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : la ou les oiseaux sont roses xD

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Ruby Riuji

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Mer 16 Oct 2013 - 11:56

La belle Mikarie s'en voulais. S'il s'était présentait dés le début, jamais Miyu se serait permise de lui parler aussi mauvaisement. Après tout il était son chef de clan, son mentor. Elle lui devait le respect, de par son rang, certes, mais surtout parce que ces pouvoirs était bien plus puissant qu'elle ne le croyaient. Ce n'était pas un chef de clan pour rien, ces pouvoir devait être gigantesque. Il aurait surement pu ôter la vie de la belle en moins de temps qu'il en faut pour le dire, mais étrangement, Miyu n'avait pas peur. La jeune femme ne se sentait pas menaçai par le beau jeune homme au contraire. Elle se sentait en sécurité en sa compagnie... quoi de plus normal après tout ? C'était un sentiment parfaitement humain n'est-ce pas ? Du moins Miyu tentait de s'en convaincre.
Les deux Mikaris commencèrent a marcher en direction du lycée. Les mains toujours l'une dans l'autres, aucun des membres du clan de la mort n'éprouvait le besoin de parler. La belle Mikarie marcher a ces cotés, aussi silencieuse que la forêt qui les entouraient. Le bruit du vent qui soufflait dans les feuilles des imposants arbres, voilà le seul bruit qui rompait le silence des lieux. Jusqu'à ce que la belle Mikarie porte la main a son cou en soupirant de douleur. La belle souffrait, mais elle n'en dis pas un mot a son chef de clan, ne voulant pas passer pour une faible. Elle ne l'était pas, loin de là, et elle ne voulait surtout pas lui donner cette impression. Le chef du clan Mikari finit par rompre le silence ambiant en posant une question.
-Dit moi . . . Miyu, y-a-t-il quelque chose qui te terrifie ? 
Une question surprenante a vrai dire. Miyu se mordit l'intérieur de la joue. Beaucoup de chose la terrifiait a vrai dire... Mais étais-ce vraiment dans son intérêt de révéler de telles choses a son chef ? La belle Mikarie le respectait, certes, mais elle n'en rester pas moins méfiante. Son rythme cardiaque s'accéléra un peu au fur et à mesure qu'elle réfléchissait. Et si Noemi lui demander cela pour utiliser ses peurs contre elles ? Si son pouvoir était liées a cela ? La belle finit par s'arrêtait de marcher et plongeais ces yeux d'un bleu pâle glacées dans ceux de son chef de clan. Ce n'est pas comme si elle pouvait lui mentir, il s'en serait surement rendu compte de toute façon alors ce n'était pas dans son intérêt. Elle finit par murmurer d'une voix qu'elle voulait douce.
- Beaucoup de chose me terrifie, mais je m'arrange toujours pour cacher mes peurs... sans cela elles pourraient jouer en ma défaveur.
La belle Mikarie lui souri, toujours de cette manière douce et envoûtante. Elle finit par laisser la curiosité l'emporter et osa lui demander.
- Pourquoi une telle question ?
Revenir en haut Aller en bas
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: HellRoy Jadziah~

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Lun 28 Oct 2013 - 23:31

-Dit moi . . . Miyu, y-a-t-il quelque chose qui te terrifie ?
 
Naturellement, tout le monde avait quelque chose qui lui faisait peur, même le sinistre chef Mikari avait ses craintes. Ces temps si, son sang se glaçait à la seule idée de mourir : C’était idiot, Noe aimait la mort comme une sœur, elle faisait partie de son quotidien et pour lui, c’était la plus belle chose qui soit cependant… L’androgyne commençait à craindre sa vielle amie, terrorisé par l’idée qu’elle vienne bientôt l’enlever pour l’amener dans son sombre royaume.
 
La cadette prit un moment avant de répondre, songeant minutieusement à sa réponse ~ Elle était prudente et le maitre Mikari se doutait que, même si elle avait été très polie avec lui, il savait qu’elle était toujours effrayé par lui et hésitait à lui révélé ses peurs.
 
- Beaucoup de choses me terrifient, mais je m'arrange toujours pour cacher mes peurs... Sans cela elles pourraient jouer en ma défaveur.
 
L'androgyne esquissa un sourire malsain. Effectivement, chaque personne normalement constituée cherchait a enfouir ses peurs au plus profonds d'eux-mêmes, espérant désespérément que nul ne viendrait les découvrir. Cette jeune fille était méfiante, et c'était compréhensible, dans un sens... Bien que l'homme-poupée préférait être adulé par ses membres, il savait qu'il était beaucoup plus facile de régner par la peur...
 
- Pourquoi une telle question ? S'enquit la jeune Tanako, toujours d'un ton doux.
 
 Oh, en vérité connaître les faiblesses de ses pions était toujours un fabuleux atout pour un chef, mais il n’aurait pas été très cordial de l’en informer de cette manière. C’était d’ailleurs aux côtés de son fidèle bras droit toujours si méthodique que le chef de la mort avait appris a dénicher les faiblesses enfouies au fond des gens, dès la première rencontre, et à les exploiter autant qu’il était possible de le faire, le rendant d’autant plus redoutable.
 
 Le Mikari eu une petite pensée pour le corbeau, & le fait qu’il semblait dépérir à vue d’œil ces jours ci, mais chassa rapidement ces idées en ramenant son attention sur la jeune fille à la chevelure bleutée qui se tenait en face de lui.
 
- Mh… Je veux savoir les craintes de tous mes membres pour mieux vous… Protéger. Je ferai en sorte que rien d’effrayant ne vienne te troubler… Princesse.
 
 Tant & aussi longtemps que toi… tu ne me troubles pas, bien entendu.
 
Au final, cette question n’avait servie à rien car la jeune fille avait choisie de demeurer vague sur le sujet, ce qui avait quelque chose d’un peu embêtant, mais ce n’était rien de bien grave. Après tout, si elle se mettait en travers de son chemin il aurait tout le loisir de faire preuve d’un peu plus d’imagination… Mais l’androgyne n’avait pas l’habitude de faire des plans contre ses propres membres, préférant les materner à sa manière.
 

 Les deux jeunes Mikari arrivèrent finalement devant le grand lycée et l’androgyne entraîna sa douce protégée vers leur dortoir commun, pour lui montrer un peu à quoi ressemblerait sa nouvelle demeure.

~ ~ ~ ~



~Through the eyes of a madman ~

 
Sometimes, you don't want to hear the end...
Because how could it be happy?
Revenir en haut Aller en bas
Miyu Tanako

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : la ou les oiseaux sont roses xD

Caractéristique
Bloc-note:
Double/triple comptes: Ruby Riuji

MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   Sam 30 Nov 2013 - 15:53

Le silence qui suivit la question de la belle l'angoissa un peu. Il faut dire qu'elle avait a faire a son chef de clan et qu'elle lui avait peut être manquer de respect sans le savoir ? Elle était peut être heureuse d'être a Seikoku et d'avoir trouver une "famille", elle n'était quand même pas dupe, le chef du clan de la mort était forcement quelqu'un de puissant et de respecté. Par conséquent, moins il en saurais sur elle, ces pouvoirs ou ces points faibles et mieux ce sera, c'est logique après tout non ?
- Mh… Je veux savoir les craintes de tous mes membres pour mieux vous… Protéger. Je ferai en sorte que rien d’effrayant ne vienne te troubler… Princesse. 
 
Miyu garda le silence et préféra ne rien dire. Il avait parler d'un ton doux, mielleux et l'avait même qualifier de princesse, c'est bien la première fois qu'un homme l’appeler ainsi, il faut dire qu'elle était en général froide et que les hommes n'osait pas trop venir lui parler, mais ce n'était pas un problème, elle le vivait très bien, et elle avais toujours un démon ou deux sous la mains pour se distraire alors elle ne s'ennuyais pas. Les deux membres du clans de la mort finirent par atteindre le lycée Seikoku et Noemi entraîna la douce Mikari a travers les couloirs jusqu'au dortoir. Dortoir qu'elle avait déjà vu lorsqu'elle y avait poser sa valise, mais elle ne s'y était pas attardé et accueillait donc cette visite improvisé avec plaisir. Une question lui brûler les lèvres, et elle finit par la poser, Après tout Noemi était le mieux placé pour lui répondre.

- Dîtes moi... notre clan a t-il des clans ennemis ? Ou des clans alliés ?
Il serait préférable qu'elle soit au courant de ces choses là, elle ne voulais pas qu'une rencontre comme celle qu'elle avait vécue avec Églantine se reproduise.
[désolée pour le peu de ligne, j'ai eu du mal avec ma réponse ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une jolie demoiselle en détresse (pv: Noe Kotasu)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» Mayday, une jolie fille en détresse ∆
» Y aura-t-il quelqu'un pour aider une demoiselle en détresse? [Selim]
» Sauvetage d'une demoiselle en détresse. [Gabriel N. de la Reynie]
» Une demoiselle en détresse? Homme à la rescousse! [Pv Aureane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Lycée :: Forêt-
Sauter vers: